Bureaux du futur

À quoi ressemblera le bureau du futur ?

Comment améliorer la productivité des salariés tout en diminuant les contraintes techniques et physiques ? C’est l’objectif principal de ce que l’on appelle le « bureau du futur ». Cet ensemble de dispositifs connectés vise à repenser les conditions de travail pour gagner en temps et en productivité. Badges connectés, disponibilité des salles, températures et éclairages adaptés, mobilier intelligent : découvrez à quoi devrait ressembler le bureau du futur.

Qu’appelle-t-on bureau du futur ?

Derrière le concept de bureau du futur se cache celui de Smart Office, littéralement « bureau intelligent ». Cela implique principalement un espace équipé d’appareils connectés à Internet et communiquant entre eux via un réseau partagé.

Ce dispositif « intelligent » est capable de surveiller et d’analyser un grand nombre de données, de gérer plusieurs actions et d’améliorer les conditions de travail sur différents axes, parmi lesquels :

  • le confort des conditions de travail ;
  • une meilleure productivité des salariés ;
  • l’automatisation de tâches considérées comme secondaires ;
  • les économies d’énergie ;
  • une sécurité renforcée sur le lieu de travail, etc.


Une simplification des tâches quotidiennes

Le bureau du futur permet de réduire des pertes de temps liées à certaines tâches du quotidien, très simples en apparence et sans aucune valeur ajoutée, mais qui peuvent causer d’importantes pertes de temps. Cela peut concerner l’accès aux locaux tout comme l’utilisation des différents espaces de travail.

Concernant l’accès au bureau, aujourd’hui, un salarié doit présenter un badge pour entrer dans le parking, dans les locaux ou dans des zones sécurisées du site. Le bureau du futur pourra par exemple comporter des badges connectés avec les droits d’accès de son propriétaire intégrés. Les différentes portes pourront s’ouvrir sans que le salarié n’effectue aucune action.

En matière de gestion des différentes salles et des sanitaires, il est également possible d’installer des capteurs afin de savoir si une pièce a été utilisée, ou non, durant la journée. Il en est de même pour les toilettes, grâce à des capteurs d’ouverture de porte. Une technologie qui permet de mesurer efficacement le taux d’occupation des salles, en temps réel. De même, le personnel d’entretien peut se concentrer uniquement sur les endroits ayant été utilisés au cours de la journée. Un gain de temps et de productivité non-négligeable.

À lire aussi : L’entrepôt du futur


Une amélioration de l’environnement de travail

L’amélioration de la qualité de vie au travail reste l’un des objectifs principaux du bureau du futur. Le soutien des objets connectés et de la data ne s’applique pas uniquement aux différents postes de travail. Ils sont mis à profit afin d’améliorer l’environnement de tout le bâtiment.

Grâce à des milliers de capteurs, les données concernant la température, la qualité de l’air ou l’hygrométrie (plus simplement, le taux d’humidité) peuvent être traitées en temps réel. Et surtout, en se basant sur ces informations, le bureau du futur pourra commander automatiquement des ajustements nécessaires au bien-être des salariés. Par exemple : maintenir un taux d’humidité entre 45 et 65% et maintenir la température à 21°C. Également, le taux de CO2 peut être analysé : s’il est trop élevé, le Smart Office pourra activer l’aération des bureaux.

Au-delà de la qualité de vie au travail pour les collaborateurs, en calculant le taux d’occupation des pièces, le bureau du futur permet de réaliser des économies d’énergie. Il peut ainsi adapter les énergies en fonction des besoins réels, par exemple augmenter le chauffage ou réduire l’éclairage des espaces inoccupés.

 

Une réduction des contraintes pour les salariés

Directement lié à la qualité de vie au travail, le bureau du futur doit impacter positivement le bien-être des salariés. Cela passe par une réduction du stress et une prévention des risques physiques au bureau. Les objets connectés peuvent donc également s’inviter dans le mobilier.

Il est possible d’imaginer à court terme un dispositif indiquant au salarié qu’il est temps de changer de position – alterner entre bureau assis et debout, par exemple – de faire une petite pause, de s’étirer, etc. De même, un bureau intelligent pourra connaître les préférences de son utilisateur pour s’adapter et lui offrir un confort d’utilisation personnalisé qui améliorera sa productivité. Dans la même optique, le bureau peut changer de couleur en fonction des envies du collaborateur. Par exemple, une lumière rouge signifiant « Ne pas déranger » ou bleue pour préciser « En pause ».

Le bureau du futur doit replacer le salarié au cœur de l’entreprise en facilitant au maximum son quotidien tout en préservant son bien-être, afin qu’il puisse évoluer et travailler avec le plus d’efficacité possible.

À lire aussi : Bureau idéal : le bien-être des Français à la loupe


JLL vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerces partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces de bureaux ciblées à Paris et à Lyon.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Nouveau
Ajouter aux Favoris
bureaux45-47 RUE DES VINAIGRIERS75010 PARIS
Loyer€ - Nous consulter
Surface450 m²