L’entrepôt du futur

Le taux de vacance de l’immobilier logistique recule, alors que les coûts d’exploitation augmentent et que les zones prime se raréfient. L’essor constant du e-commerce, de la logistique du dernier kilomètre et de la Supply Chain dans son ensemble contribuent à augmenter la demande, et à stimuler l’innovation dans la construction et l’exploitation de ces actifs. 

L’optimisation est désormais un attribut incontournable des nouveaux entrepôts, pour améliorer les process, la rapidité des flux et offrir des entrepôts adaptés aux nouveaux besoins.

Voici donc 9 caractéristiques importantes que présenteront les entrepôts du futur :

  • Les technologies sans fil et la localisation en temps réel

Les logisticiens utilisent de mieux en mieux les technologies existantes pour faciliter la gestion de l’entrepôt. Les données en temps réel facilitent le contrôle des stocks (réception, mise en stock, prélèvement, chargement et expédition). Grâce aux fréquences radio et sans fil, les données en temps réel sont transmises instantanément sur les tablettes et appareils mobiles des utilisateurs.

  • Maintenance prédictive des entrepôts

Anticiper les pannes et développer les plannings de maintenance au travers des analyses prédictives du Big Data et de l’IOT. L’enjeu est de réduire la non-qualité et les coûts liés à l’improductivité causée par une panne et augmenter le taux de rendement global des équipements grâce à une meilleure maintenance d’un système automatisé mais aussi du bâtiment.

> A lire aussi : Entrepôt : définition et avantages

  • Des hauteurs libres toujours plus importantes

Pour minimiser l’emprise foncière et optimiser l’utilisation des entrepôts, les occupants demandent des hauteurs libres toujours plus grandes.
De 7 mètres dans les années 90’s à 12 mètres std aujourd’hui et pouvant atteindre jusqu’à 30 mètres pour des automatisations verticales.

  • Un prélèvement toujours plus intelligent

L’innovation technologique révolutionne le prélèvement pour les magasiniers, du « voice picking » multilingue aux robots spécialisés, en passant par la réalité augmentée. C’est la technologie automatisée « Goods To Man » qui devrait avoir le plus d’impact aujourd’hui, avec des robots ou navettes automatisées qui gèrent les déplacements des marchandises, et laissent aux humains certains gestes plus complexes de tri et de prélèvement. Ces nouvelles technologies de prélèvement contribuent non seulement à accroître la productivité, mais aussi à surmonter les barrières linguistiques et de compétences, ce qui favorise le recours à une main-d’œuvre toujours plus  diversifiée.



> A lire aussi : 
Louer/acheter un entrepôt logistique : quels sont les critères de choix ?

  • Un design centré sur l’humain

Dans les entrepôts modernes, on accorde une importance croissante à la qualité de vie des travailleurs, grâce à des mesures nouvelles comme un éclairage adéquat, des capteurs de qualité de l’air et des régulateurs de température. L’amélioration de l’environnement de travail, des équipements et de la santé des employés aide à réduire la rotation du personnel pour l’utilisateur et offre de nouvelles perspectives aux propriétaires souhaitant offrir un bâtiment différenciant.

Cette problématique vous intéresse ? Découvrez l'ensemble des 9 caractéristiques de l'entrepôt du futur dans notre étude complète sur le site JLL.


Jll vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe à Lyon (contact.lyon@eu.jll.com) afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces de locaux d'activité en région lyonnaise disponible à la vente ou à la location.

Ces articles peuvent également vous intéresser