Lever des fonds pour financer son entreprise : pourquoi, comment ?

Lever des fonds est une des solutions de financement offertes aux entrepreneurs. Pour une entreprise, cela consiste à obtenir de l’argent de la part d’investisseurs en échange d’actions et de droits dans la gestion de leur société. Dans quels cas lever des fonds et comment réaliser le financement de son entreprise ?

Les principes d’une levée de fonds pour une entreprise 

Une levée de fonds peut être organisée à tout moment de la vie d’une entreprise, que ce soit pour financer sa création, son développement ou un projet défini. Le but d’une levée de fonds est de faire appel à des investisseurs, désireux de participer au capital de l’entreprise. En échange de leur investissement, ils reçoivent en contrepartie des titres composant le capital de l’entreprise. Ils obtiennent alors des droits proportionnels à leur participation.  

Les levées de fonds les plus courantes concernent le financement d’une entreprise en création ou en développement :

  • Financer la création de son entreprise avec une levée de fonds

    Monter une entreprise demande des financements. Or, un jeune entrepreneur se voit souvent confronté à des établissements bancaires frileux. Une levée de fonds peut être un excellent moyen pour trouver l’argent nécessaire à la création de l’entreprise. Certains investisseurs se spécialisent dans le financement de sociétés en création et à fort potentiel de croissance.

  • Lever des fonds pour développer son activité

Une levée de fonds peut servir à financer le développement d’une entreprise déjà en croissance. Cela peut concerner le lancement d’un produit, ou un investissement spécifique.

> À lire aussi : Comment financer une entreprise ?

Comment financer son entreprise grâce à une levée de fonds ?

Une levée de fonds ne se fait pas à la légère. Cela demande une préparation importante pour l’entrepreneur qui souhaite financer un projet.

Se préparer à la levée de fonds 

Pour garantir la réussite d’une levée de fonds, il faut prendre en compte de nombreux éléments, notamment la trésorerie disponible. Une levée de fonds prend du temps. Il faut donc pouvoir assurer la pérennité de l’entreprise jusqu’à la réception des fonds.

Une bonne préparation du dossier favorise également le succès d’une levée de fonds. Le business plan de l’entreprise doit être précis et clair, et doit présenter l’évolution de l’entreprise, le projet de création ou de développement ainsi que les projections du marché. L’entrepreneur doit maîtriser son secteur d’activité (concurrence, clientèle, prospects, etc.). Le modèle financier doit comporter une explication précise du besoin de financement.

Levée de fonds : comment trouver un investisseur ? 

Trouver des investisseurs n’est pas toujours aisé, surtout lorsqu’on ne connaît pas les organismes, ni les spécificités de chacun. Tous les fonds d’investissements ne correspondent pas à tous les porteurs de projets. En effet,  il existe plusieurs types d’investisseurs provenant à la fois du domaine public et du secteur privé :

  • Les Fonds Nationaux d’Amorçage (FNA) ; ils sont créés par l’Etat pour développer le financement en amorçage, c’est-à-dire, le premier tour de table pour lever des fonds et lancer son entreprise.
  • La Banque Publique d’Investissement (BPI) : C’est un organisme détenu par l’Etat et la Caisse des dépôts ayant vocation à accompagner les entreprises dans leur création et leur croissance. Les Business Angels, souvent anciens dirigeants, accompagnent les entreprises dans leur lancement ou dans la réalisation d’un projet innovant. Outre leur investissement, ils apportent des conseils et aident par leurs relations les entreprises en phase de démarrage.
  • Les grandes entreprises évoluant dans le même secteur que l’entreprise en développement. En cas de succès et de forte croissance, les industriels et autres grandes entreprises sont idéalement positionnés pour effectuer le rachat de l’entreprise financée.
  • Les Venture Capitals (ou Capital Risque) sont des entreprises qui financent en capitaux propres ou quasi capitaux propres des entreprises nouvellement créées.

Le choix des investisseurs ne se fait pas au hasard. Ainsi, doivent être pris en considération le stade de développement de l’entreprise et l’objectif de la levée de fonds. En effet, selon ces critères, les acteurs sont différents. Sur les principaux fonds d’investissement, certains sont spécialisés dans la première levée de fond d’une entreprise (seed ou amorçage), d’autres dans les tours de table compris entre 1 et 5 millions d’euros (série A) ou au-delà (Série B et C), une fois l’entreprise devenue un gros acteur de son marché et souhaitant une accélération dans sa croissance.

> À lire aussi : Quelles sont les étapes d’une levée de fonds ?



JLL vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerces partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins. 

Découvrez nos annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris. Mais également celles disponibles à la location à Lyon et à Paris.




Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: