La tablette en entreprise va-t-elle remplacer l’ordinateur ?

La tablette en entreprise n’en finit plus de faire des adeptes : légère, compacte, rapide, pratique, elle n’aura mis que quelques mois à séduire les salariés mobiles.
Ces qualités vont-elles en faire un outil incontournable au bureau, au détriment de l’ordinateur ?

  • La tablette, en entreprise et en déplacement

Si l’on en croit l’IDC (International Data Corporation), plus de 270 millions de tablettes devraient se vendre dans le monde en 2014, contre 295,9 millions d’ordinateurs portables ou de bureau. Une montée en puissance de la tablette qui s’explique par son prix, moins élevé que celui d’un ordinateur, mais aussi par ses atouts qui lui ont permis d’investir la sphère professionnelle et de simplifier le travail nomade.

La tablette se glisse partout

Moins encombrante qu’un PC portable, la tablette en entreprise offre aussi un confort d’utilisation plus élevé qu’un smartphone. Légère, compacte et idéale pour un usage nomade, elle séduit par sa capacité à se glisser rapidement dans un sac et s’utilise facilement dans les transports en commun ou en déplacement.

Rapide et intuitive

La tablette présente aussi l’avantage de démarrer instantanément et de proposer une navigation tactile intuitive. Finis les temps de démarrage interminables et les touchpads des ordinateurs portables, impossible à utiliser debout et sans support stable : la tablette séduit par sa rapidité et sa capacité à s’adapter à toutes les situations.

Pour aller à l’essentiel

 

En matière d’usage, la tablette en entreprise recèle un concentré d’outils fréquemment utilisés : traitement de texte, tableur, présentation, un accès à Internet pour consulter ses mails et la visioconférence, présente sur la plupart des appareils. Le « pack de survie » du salarié mobile, en somme. Pour quelques dizaines d’euros, un clavier à clipser peut se substituer au clavier virtuel de la tablette, pour faciliter la saisie.

  • Quels inconvénients pour la tablette en entreprise ?

Au sein de l’entreprise, la tablette s’apprête-t-elle donc à ravir la place de l’ordinateur ? Pas si sûr, puisqu’elle présente encore quelques inconvénients, en particulier pour les usagers entièrement sédentaires.

Des capacités de stockage restreintes

La capacité de stockage de la tablette est incomparable avec celle d’un ordinateur portable ou de bureau. Ainsi, les employés qui travaillent sur des fichiers volumineux ou sur une importe quantité de documents préféreront un ordinateur. À moins d’opter pour une tablette acceptant les cartes mémoires externes en complément de la capacité de stockage d’origine.

Une connectique minimaliste

La connectique est un autre critère qui peut faire pencher la balance au profit de l’ordinateur. En effet, quand une tablette dispose d’une prise micro USB et d’une sortie mini jack pour brancher un casque, un ordinateur propose plusieurs ports USB, un port Ethernet, ainsi qu’une (parfois deux) sorties jack.

Un outil moins pratique sur le long terme

Enfin, la tablette en entreprise se voit vite rattrapée par l’ordinateur, qui dispose d’un écran plus large et d’un clavier physique, plus pratiques pour travailler sur la durée et moins fatigants pour les yeux.

Si la tablette propose les mêmes fonctions que l’ordinateur portable ou de bureau, celle-ci perd des points au niveau de son confort d’utilisation sur le long terme.

La tablette en entreprise est donc loin de remplacer l’ordinateur auprès des salariés sédentaires. Pour les employés adeptes du nomadisme en revanche, elle s’impose d’ores et déjà comme le nouvel outil indispensable.


Jll vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris. Mais également celles disponibles à la location à Lyon et à Paris.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: