Comment s’initier au sketchnoting ?

Le sketchnoting est une technique de prise de notes développée par l’américain Mike Rhode qui consiste à mêler textes et dessins en tout genre. Comment et pourquoi s’y mettre ?

 


  • Le sketchnoting : tout un art     

Faire un sketchnote (ou croquinote en français) consiste à retranscrire des idées écrites ou orales sous forme de schémas et de dessins, souvent plus parlants et plus clairs qu’un paragraphe de texte. Cette technique de prise de notes se compose de :

- Textes courts (mots-clés) 
- Petits dessins et symboles
- Organisateurs graphiques (organigramme, etc.).

Si dessiner peut en effrayer plus d’un, le sketchnoting n’est pas réservé aux artistes. Chacun peut s’y mettre et réaliser des notes visuelles qui lui ressemblent, d’autant que ces notes restent personnelles.

  • Comment s’entraîner ?

Pour apprendre le sketchnoting, il n’est pas nécessaire de faire des études de dessin mais il faut s’entraîner un peu en amont car faire des croquinotes demande une certaine gymnastique de l’esprit.
Il convient donc de pratiquer un peu en faisant quelques esquisses dans la marge d’un texte, par exemple. Inutile de dessiner chaque mot. L’idée est de résumer les informations importantes.

Au début, il faut privilégier les formes basiques comme des personnages en bâton, des triangles ou des carrés, et ne pas s’attarder sur des détails. Cet entraînement permet non seulement de se familiariser avec ce type de prise de notes mais également de se constituer une base de données de croquis prêts à l’emploi lorsque le temps sera venu de se lancer.

Avec la pratique, le sketchnoting deviendra progressivement naturel et les formes croquées seront de plus en plus détaillées : introduction de formes en 3D, postures et expressions des personnages plus précises, etc. Bon à savoir Il existe des ouvrages sur l’apprentissage du sketchnoting, en vente en librairie.

> À lire aussi : Comment l'art peut côtoyer l'entreprise ? 

  • Apprendre le sketchnoting : pour quoi faire ?

En mixant plusieurs éléments graphiques (textes, dessins etc.), le sketchnoting rend la prise de notes plus efficace. Mais ce n’est pas le seul avantage de cette technique, puisque le sketchnoting :

- Facilite la compréhension de l’information et sa mémorisation Un dessin ou un schéma constitue une aide à la compréhension. L’information est plus claire et plus directe. Par ailleurs, prendre des notes en intégrant des croquis favorise la mémorisation de l’information, grâce à l’effort fourni pour traduire les mots en visuel.

- Favorise la concentration. Pour traduire en image les idées énoncées pendant une réunion ou une conférence, il faut rester attentif et jongler avec son cerveau. Les sens (vue, ouïe) sont en éveil et la concentration est plus accrue.

Rend la relecture de notes plus agréable. Une prise de notes classique avec des mots rédigés de façon plus ou moins aléatoire peut être indigeste à relire à froid. Le sketchnoting permet de rendre la prise de notes plus agréable à relire.

> À lire aussi : Productivité au travail : qu’est-ce qui nous empêche d’être efficaces ? 


Jll vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris. Mais également celles disponibles à la location à Lyon et à Paris.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: