Gérer la forte croissance d’une entreprise : comment faire ?

La croissance rapide d’une entreprise est un indicateur positif, seulement si elle est correctement accompagnée. En effet, une croissance non prévue ou mal anticipée peut mettre à mal votre trésorerie, vos relations avec vos clients et vos fournisseurs, mais aussi la confiance que vous accordent vos salariés et collaborateurs.

Quels sont les dispositifs et les changements à prévoir pour appréhender la forte croissance d’une entreprise ? 

La croissance d’une entreprise, un élément à anticiper

Si elle est mal préparée, la forte croissance d’une entreprise peut paradoxalement nuire à sa progression. Hausse des demandes ou des engagements, contrats plus lucratifs : autant d’éléments qui demandent des moyens financiers, techniques et humains plus importants.

Définir vos objectifs de croissance au préalable

C’est le meilleur moyen de prévoir les éventuelles évolutions de votre activité. Pour cela, plusieurs questions doivent être posées :

  • Avez-vous le capital nécessaire pour financer la croissance de votre entreprise ?
  • Avez-vous actuellement des problèmes de trésorerie ?
  • Avez-vous des actifs qui pourraient être transformés en liquidité en cas de nécessité ?
  • Vos effectifs augmentent-ils trop rapidement pour votre trésorerie ?
  • Vos comptes clients sont-ils payés dans les temps ?
  • Vos stocks sont-ils suffisants en cas de hausse de votre activité ?
  • Votre chaîne de production est-elle efficiente ?
  • Vos équipes ont-elles les compétences nécessaires pour accompagner et gérer la croissance de votre activité ?

À lire aussi : L’assurance-crédit : qu’est-ce que c’est ?

Effectuer un diagnostic de croissance

Le but d’une telle démarche consiste à analyser votre gestion et à chercher des leviers d’amélioration, notamment sur la gestion financière de votre activité. Un diagnostic complet de croissance doit inclure une analyse :

  • des ventes ;
  • des frais généraux ;
  • des comptes clients ;
  • des stocks ;
  • des actifs.

Vous pourrez ainsi savoir si votre budget est correctement réparti et définir vos besoins de refinancement si nécessaire, pour éviter tout problème de trésorerie à l’avenir.


Accompagner la croissance de votre entreprise au mieux

Une fois que vous aurez fait le bilan de vos moyens humains, financiers et matériels de votre activité, assurez-vous que la croissance de votre entreprise est un phénomène durable et pas un évènement isolé ou saisonnier. Vous pourrez ensuite mettre tous les moyens en œuvre pour optimiser votre croissance.

Établir une stratégie de croissance

Examinez vos ressources en interne, analysez le marché, l’économie, la situation de vos concurrents, les réseaux de marketing et de distribution des données démographiques afin d’établir votre stratégie de croissance. Vous pourrez ainsi appréhender les risques et les opportunités qu’implique votre mutation.

Soyez prévoyant

Appréhendez au mieux vos besoins financiers futurs en analysant vos entrées et sorties de fonds. Mettez ces besoins en parallèle avec votre situation financière pour trouver d’éventuels points d’amélioration. Cette étape peut vous permettre d’obtenir des liquidités supplémentaires pour votre fonds de roulement, pour financer votre dette ou pour convertir des actifs inutilisés en trésorerie.

Analysez vos comptes clients

Pour optimiser vos finances, plusieurs vérifications s’imposent :

  • vérifiez la solvabilité de vos clients ;
  • clarifiez vos modalités de paiement et de recouvrement ;
  • surveillez les délais de recouvrement et réduisez-les s’ils mettent à mal votre trésorerie.


Analysez vos comptes fournisseurs

Là encore, vérifiez tous les points qui peuvent vous permettre d’optimiser vos finances :

  • quel crédit commercial vos fournisseurs vous accordent-ils ?
  • vos fournisseurs sont-ils payés à la date d’échéance ?
  • un délai de paiement peut-il être obtenu ?


Planifiez vos dépenses

Contrôlez scrupuleusement vos débits d’argent afin de rationaliser au maximum les frais comme le loyer, les équipements, les ressources humaines ou encore le matériel de bureau. Définissez également des objectifs concrets de diminution des dépenses et communiquez ces objectifs à vos employés et collaborateurs, pour une mise en place efficace.

Maîtrisez votre endettement

Contrôlez constamment le niveau de votre dette, pour maintenir la confiance de vos prêteurs et continuer de percevoir le financement nécessaire à vos besoins. Étudiez également d’autres solutions de financement, en optant pour la location plutôt que l’achat de biens et de matériel, ou en négociant des conditions de paiement plus avantageuses avec vos fournisseurs.

À lire aussi : Emprunt immobilier : peut-on combiner les prêts immobiliers ?


 

JLL vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris. Mais également celles disponibles à la location à  Lyon et à Paris 

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: