Comment gérer et canaliser ses émotions au travail ?

Avoir une altercation avec un de ses collaborateurs, recevoir une promotion… La colère ou la joie sont des émotions que tout professionnel peut ressentir au travail au quotidien. Face à elles, il est parfois compliqué de ne pas se laisser envahir. Comment réagir ? Quelles sont les solutions permettant de gérer et de canaliser ses émotions ?

Comment identifier ses émotions ? 

Une émotion est ressentie par tout être humain dans le cas d’une situation stressante ou heureuse. Elle peut être positive ou négative et n’est généralement pas appréciée en situation professionnelle. Pourquoi ? Car une émotion peut être envahissante ou gênante, pour ses collaborateurs comme pour soi-même. Mais avant de vouloir gérer ses émotions, il est nécessaire de savoir les identifier pour adapter en conséquence ses réactions. Parmi les émotions que l’on peut retrouver dans un milieu professionnel, il y a :

  • La colère

Elle traduit généralement le sentiment que ses propres valeurs ont été transgressées, que l’on n’a pas été respecté.

  • La joie

Elle est ressentie lorsqu’un besoin est satisfait et souligne cet accomplissement.

  • La peur

La peur est le signe qu’une menace ou qu’un danger n’est pas loin. C’est généralement une émotion très répandue dans le monde du travail.

  • La tristesse

Elle survient après une perte et indique simplement un manque. 

Reconnaître ses émotions et les identifier permet d’entretenir de bonnes relations professionnelles. Ce travail est en effet indispensable pour réussir à gérer et canaliser ses émotions.

> À lire aussi : Colère au travail : comment la contrôler et mieux la gérer ?


Comment canaliser ses émotions au bureau ? 

Intérioriser sa colère ou sa tristesse face à ses collègues n’est pas la meilleure solution car tout ce qui est emmagasiné peut par la suite sortir de manière incontrôlée. Pour canaliser ses émotions il faut :

  • Prendre le temps de s’écouter en se rendant dans un espace propice. Aujourd’hui 9 Français sur 10 réclament des bureaux leur permettant de se régénérer et s’inspirer[1] ;
  • Éviter de réagir sans avoir au préalable identifié son émotion ;
  • Analyser la raison de cette réaction émotionnelle ;
  • Traiter l’élément qui a déclenché l’émotion et en parler avec la personne qui en est à l’origine (par exemple, le rappel d’une réunion) si nécessaire ;
  • S’exprimer de manière calme en privilégiant l’emploi du « je ».

La gestion des émotions au travail demande de faire un travail sur soi-même. Se connaître est le meilleur moyen de se prémunir face à ces situations. Lors d’une colère ou dans une phase de tristesse dans la sphère privée, analyser l’origine de ces émotions peut aider à les prévenir dans le cadre professionnel.

Canaliser ses émotions permet en plus d’améliorer ses capacités professionnelles. Mais attention : plusieurs semaines voire mois sont nécessaires pour réussir ce travail. Il convient alors de persévérer et de ne pas se décourager dans cet exercice. 

[1] Etude JLL, Human Experience 2016, conduite avec le CSA auprès de 1003 salariés français.


Jll vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris. Mais également celles disponibles à la location à Lyon et à Paris.

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: