Bien choisir le lieu d’implantation de son entreprise

Le choix du lieu d’implantation est une problématique déterminante pour la réussite d’une entreprise.
Les enjeux sont importants que cela soit d’un point de vue économique ou social.
Quels sont les principaux critères à prendre en compte pour choisir le lieu d’implantation de son entreprise ?

Bien implanter son entreprise en fonction de son activité

Considérer la nature de son activité est le premier élément à prendre en compte pour choisir un lieu d’implantation approprié.

En effet, selon votre secteur d’activité, certaines zones géographiques, localités ou quartiers seront plus indiqués que d’autres. Faut-il s’installer dans un quartier d’affaires ? Faut-il privilégier une Zone d’Aménagement Concertée ou s’installer dans une zone d’activité ? Les questions à se poser sont nombreuses.

Il est généralement très intéressant d’analyser la présence de ses concurrents sur le terrain que ce soit à l’échelle de la région, de la ville ou du quartier.
Cela vous permettra d’identifier des zones dans lesquelles l’activité économique est dynamique et potentiellement intéressante pour votre entreprise.


À lire aussi: Implanter son entreprise: les quartiers d’affaires, la solution idéale ?

Connectivité et infrastructures : des critères de choix

Avant de statuer sur un lieu, il convient d’analyser avec attention les alentours. Il est important que le lieu d’implantation de votre entreprise soit relativement bien desservi par les transports en commun et/ou facilement accessible depuis une gare ou grâce à des axes routiers.

Cet aspect est essentiel :

• pour vos salariés : ils ne doivent pas avoir à effectuer des trajets trop longs au quotidien sous peine de voir survenir des problèmes de retards, des bouleversements d’horaires de travail…
La localisation stratégique de l’entreprise en primordiale notamment si elle compte de nombreux commerciaux amenés à se déplacer ;

• pour vos clients, partenaires, fournisseurs ou toute autre entité avec laquelle l’entreprise interagit dans le cadre de son activité, qui ne doivent pas trouver les visites contraignantes.
Dans certains cas, la proximité géographique avec ces derniers peut s’avérer stratégique.

A cette fin l’outil JLL 'commuter' permet de réaliser des estimations sur les temps de transport de chaque salarié : domicile vers actuel et futur site d'implantation.



Le lieu d’implantation comme image de l’entreprise

Le lieu d’ancrage d’une entreprise est important en termes d’image de marque, a fortiori quand cette dernière débute son activité.

En effet, l’emplacement joue un rôle dans l’attractivité suscitée par l’entreprise auprès des clients ou futurs clients (qu’ils se déplacent ou non dans vos locaux) et des salariés. Le lieu d’implantation peut par exemple jouer sur la confiance et le crédit accordé à l’entreprise et à son activité.

Il arrive souvent que les bureaux ou les locaux d’activité soient situés dans des quartiers où le prix du mètre carré monte très vite en flèche. Il faut donc arriver à trouver un juste milieu entre les moyens de l’entreprise et ses aspirations.


Ne pas négliger le bien-être des salariés

Bénéficier d’un environnement de travail agréable est très important pour le bien-être des salariés.

Le lieu de d’implantation de l’entreprise doit permettre aux employés d’accéder facilement à certains services et commerces (restaurants, supermarchés, boulangeries ou encore les pressings, crèches...). La présence d’espaces verts à proximité est un autre élément pouvant entrer en ligne de compte. Cela peut paraître anecdotique, mais au quotidien, être éloigné de toutes commodités peut réellement nuire au bien-être personnel et inciter les salariés à chercher un emploi offrant un meilleur environnement global.

Dans une autre mesure, il faudra également veiller à s’établir dans un lieu qui ne sera pas sujet à un certain dénigrement de la part des salariés ou des personnes avec lesquelles l’entreprise travaille.

> À lire aussi : Quels critères prendre en compte avant d'installer ses locaux dans un quartier d'affaires ?

Choisir un lieu d’implantation en fonction de la fiscalité appliquée

Certaines zones géographiques, les Zones Franches Urbaines (ZFU) permettent aux entreprises de bénéficier d’une fiscalité avantageuse pendant plusieurs années.
Les ZFU sont en effet situées dans des arrondissements ou quartiers à l’activité économique réduite et qui ont besoin d’être redynamisés.

Opter pour une implantation en ZFU peut aider une entreprise à limiter ses coûts et à se concentrer uniquement sur son activité.

Il convient de se renseigner auprès des mairies ou des chambres de commerce pour connaître l’emplacement exact de ces zones et voir si certaines d’entre elles présentent un intérêt.

Des aides et outils pour bien choisir le lieu d’implantation de son entreprise

Effectuer un choix définitif n’est pas toujours aisé pour un chef d’entreprise. Il peut cependant être « accompagné » dans sa démarche d’un point de vue technologique ou humain.

ODIL

ODIL, Outil d’Aide au Diagnostic d’Implantation Locale, est un outil créé par l’Insee qui permet à une entreprise de mieux définir son projet, notamment :

• d’accéder aux données chiffrées de plusieurs secteurs d’activité ;
• d’accéder à des études de marché sur les localités visées ;
• d’évaluer la présence de concurrents directs dans la zone d’intérêt ;
• de consulter des données sociodémographiques.

ODIL est donc un outil particulièrement intéressant lorsqu’on souhaite changer de zone d’implantation ou établir son entreprise pour la première fois.

Faire appel à des professionnels

Il est également possible de faire appel aux services d’un prestataire externe pour vous aider dans le choix du lieu d’implantation de votre entreprise. En effet, de nombreux spécialistes de l’immobilier d’entreprise peuvent vous apporter des conseils avisés et vous aider à déterminer l’emplacement le plus approprié.

À noter que ces organismes peuvent également vous accompagner si vous souhaitez effectuer une étude de marché.

Le choix d’un lieu d’implantation d’une entreprise ne doit donc pas être négligé car il implique des coûts financiers et humains importants. En effet, une fois le bien immobilier acquis ou le bail signé, il sera difficile pour l’entreprise de revenir en arrière.

> À lire aussi : PLU, COS, SHON, etc. : point sur les principaux sigles en urbanisme

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: