Vers une meilleure gestion du bruit au travail : législation et conseils

En France, ce sont 70 % des salariés qui s’estiment exposés au bruit au travail. Aujourd’hui, la loi protège les travailleurs et des solutions existent pour limiter les nuisances sonores.
Que dit la loi sur le bruit au travail ? Quels conseils pour la gestion du bruit faut-il appliquer pour retrouver un environnement de travail plus calme ?

La législation en vigueur sur le bruit au travail

Reconnu cause de maladie professionnelle depuis 1963, le bruit au travail fait l’objet d’un encadrement qui vise à réduire les risques pour les employés. Cette règlementation, qui date du 19 juillet 2006, assure à la fois la prévention des risques professionnels et la protection des salariés exposés.

La loi pour mieux évaluer le bruit au travail

La loi française impose aux entreprises de prévenir les risques en agissant directement sur l’environnement de travail. Ainsi, le traitement acoustique des locaux dès leur conception doit être favorisé et le bruit émis par les machines doit être le plus faible possible.

Par ailleurs, la loi demande également une évaluation des risques subsistants ainsi que la mise en place d’une protection efficace pour les salariés.

Gestion du bruit et protection du salarié

En prenant en compte l’exposition moyenne sur 8 heures et le niveau de bruit impulsionnel maximal, la législation prévoit 3 seuils d’exposition. Chacun de ces seuils induit des mesures de protection différentes :
  • Le seuil inférieur déclenchant l’action : il s’agit du seuil le moins élevé. Les premières actions de prévention doivent alors être déclenchées, comme la mise à disposition de protections individuelles contre le bruit ;
  • Le seuil supérieur déclenchant l’action : lorsque ce second seuil est atteint, le port de protections individuelles est obligatoire, une signalisation spécifique s’applique sur les lieux à risque et la surveillance médicale est renforcée ;
  • La valeur limite d’exposition : mesurée en prenant en compte l’atténuation offerte par les protections individuelles contre le bruit, cette valeur ne doit en aucun cas être dépassée.

Quelques conseils pour la gestion du bruit au travail

En suivant quelques conseils pour la gestion du bruit au travail, il est possible de réduire les nuisances sonores, aussi bien dans des ateliers que dans des bureaux.

Réduire le bruit dans les ateliers

Outre l’achat d’équipements moins bruyants, l’isolation acoustique du local dans lequel sont installées les machines constitue l’une des solutions pour limiter le bruit au travail. Les cabines insonorisées, voire l’encoffrement des machines dans une boîte présentant un isolement phonique élevé, sont également envisageables. Ces différentes astuces permettent de réduire le bruit directement à la source.

Malgré ces précautions, certains environnements de travail restent bruyants. Dans ce cas, les casques, serre-têtes et bouchons d’oreilles peuvent se révéler particulièrement utiles pour diminuer davantage le bruit.

Moins de bruit au travail dans les bureaux

Collègues expansifs, sonneries de téléphone à répétition ou encore imprimante bruyante font partie des nuisances sonores auxquelles sont exposés les employés de bureau, notamment en cas de travail en open space. Pour limiter le bruit au travail, plusieurs astuces peuvent être mises en place dans les bureaux :
  • Modifier l’espace de travail en installant des cloisons entre les bureaux de chaque employé ;
  • Opter pour des armoires dont les parois sont conçues pour absorber le bruit ;
  • Revêtir le sol de moquette pour limiter les bruits de pas ;
  • Placer les imprimantes et les fax dans les couloirs ou dans des pièces dédiées.
Outre ces solutions matérielles, une modification des comportements de chacun permet également de réduire les nuisances sonores. Ainsi, sortir de la pièce commune pour téléphoner ou communiquer par mail plutôt que de vive voix sont des astuces simples à mettre en place et efficaces pour obtenir un espace de travail plus silencieux.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: