Evaluation des risques professionnels : comment procéder ?

L’évaluation des risques au travail s’inscrit dans une démarche de prévention de l’entreprise. Elle ne doit en aucun cas être négligée par l’employeur.

De quoi s’agit-il exactement ? Comment évaluer les risques en entreprise ?

Qu’est-ce que l’évaluation des risques professionnels ?

L’évaluation des risques professionnels consiste à déterminer les « dangers » auxquels sont exposés les salariés dans le cadre de leurs activités.
Cette expertise recouvre notamment l’identification des facteurs pouvant causer ou favoriser une maladie ou un accident.

L’analyse peut porter sur des facteurs variés tels que :
• l’aménagement et la disposition des locaux ;
• les équipements couramment utilisés (machines, ordinateur…) ;
• le contact avec des produits dangereux ;
• les différents contextes de travail (sur le poste de travail, déplacements) ;
• la pénibilité du travail ;
• etc.

Par ailleurs, il est important de noter que la nature des risques peut différer selon domaine d’activité concerné.
Les risques liés à une activité industrielle ne seront pas nécessairement les mêmes que ceux liés à une activité tertiaire.
La nature du risque peut également varier d’un poste de travail à un autre.

À savoir :
L’évaluation des risques professionnels est étroitement encadrée par le Code du Travail. C’est à l’employeur que revient la charge de déterminer les facteurs de risques et de trouver les solutions à mettre en place pour les limiter.


Comment procéder à l’évaluation des risques professionnels ?

Les processus de travail

Il n’y a pas de « méthode type » à appliquer.
Cependant, certaines étapes sont primordiales pour évaluer les risques de façon optimale :
• l’analyse des risques pour chaque type de poste : toutes les catégories de postes des salariés doivent être considérées sans exception. L’inventaire doit porter sur des risques « réels » ;

• la hiérarchisation et la classification des risques : il s’agit notamment de déterminer la gravité et la fréquence d’exposition aux risques ;

• la conduite d’une réflexion sur les moyens à mettre en place pour limiter les risques et la survenue d’incidents ;

• la création d’un document unique : il s’agit d’un document destiné aux salariés mentionnant l’ensemble des risques inhérents à chaque poste de travail mais également les solutions mises en place dans l’objectif de les limiter. La rédaction du document unique est obligatoire. Outre le fait qu’il doit être lisible et cohérent, aucun format n’est imposé. Il peut aussi bien être au format papier qu’au format numérique.
Tous les employés doivent pouvoir y accéder facilement. Il doit être remis à jour chaque année.

L’implication des salariés dans la démarche est primordiale en plus de celle des professionnels gravitant autour de l’entreprise.

Ainsi, le médecin du travail, les ressources humaines et les représentants syndicaux doivent être pleinement intégrés au travail d’évaluation et d’analyse des risques professionnels.


Les outils à disposition

L’employeur peut avoir recours à différents types d’outils pour analyser les risques au sein de son entreprise.

• Les données internes : répertorier les accidents de travail survenus dans l’entreprise, les arrêts de travail, les observations du médecin de travail sont des moyens concrets pour repérer les risques. Peuvent s’ajouter les données du service des ressources humaines comme le taux de turn-over par exemple.
• Les grilles d’analyse et/ou d’autodiagnostic créées par les CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail). La plupart des caisses régionales éditent des documents complets pouvant être utilisés tels quels ou pouvant être adaptés en fonction des spécificités de l’entreprise.
• Le recours à des organismes extérieurs : certaines entreprises sont spécialisées dans la réalisation d’audits. Elles peuvent aider les entreprises à avoir un regard objectif et plus global.
• La consultation des sites institutionnels comme : www.ameli.frwww.inrs.fr ou http://www.travailler-mieux.gouv.fr/.

À noter :
L’évaluation des risques professionnels est une démarche devant obligatoirement être renouvelée régulièrement. Ce travail permet en partie d’améliorer les conditions de travail mais aussi le bien-être des employés.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: