Région lyonnaise : le profil des utilisateurs de petites et moyennes surfaces

Regroupant les transactions inférieures ou égales à 1 000 m² avec un panier moyen pris à bail / acheté autour de 350 m², les petites et moyennes surfaces (PMS) représentent un segment fort de l’immobilier industriel rhônalpin. Focus sur un marché florissant.

Les catégories d’utilisateurs en petites et moyennes surfaces

Depuis quelques temps, plusieurs grandes catégories d’utilisateurs ont clairement été identifiées sur cette tranche d’actifs, la plus importante d’entre elles étant constituée d’entreprises appartenant au secteur du négoce. Les sociétés dites « industrielles » consomment également de nombreux m² de PMS ; des sociétés appartenant notamment à la famille des sous-traitants de grands groupes dans les domaines de l’aéronautique et de l’industrie automobile. On pourra aussi évoquer les acteurs de la construction ou du service liées au bâtiment comme les entreprises de nettoyage, de climatisation / chauffage, d’électricité ou de dépannage. Enfin, le E-commerce est de plus en plus friand de PMS puisque ces dernières répondent parfaitement à ses besoins en termes de distribution.

Les critères de sélection d'un actif PMS

Quatre grands critères composent principalement la sélection d’un actif PMS pour un décisionnaire :

  • La localisation et le désir d’être le plus proche possible de ses clients, de ses fournisseurs et des domiciles de ses salariés. De manière générale, un fort attrait est observé pour le secteur « Est lyonnais » et pour la grande couronne allant de Meyzieu / Vaulx-en-Velin à Vénissieux,
  • L’accessibilité, avec, très souvent, l’objectif d’être à quelques minutes du périphérique de Lyon,
  • Le rapport surface / budget,
  • Les prestations et les caractéristiques techniques du bâtiment (hauteur, parkings….).

Ces dernières années, les parcs d’activité semblent remporter un réel succès.

Les tendances de consommation

Constatant un réel déficit de l’offre de bâtiments indépendants, les utilisateurs de PMS sont, en effet, de plus en plus nombreux à s’installer dans des parcs d’activité, ce déficit induisant également une forte demande à l’acquisition de la part des TPE, des PME ou des artisans.

Les sociétés de négoce de matériaux et accessoires optent, quant à elles, pour une véritable stratégie de maillage du territoire multiplicatrice de la demande. Cette observation est spécifiquement valable pour les activités de commerce de gros qui favorisent, de ce fait, la solution la plus souple : la location.

Portant de plus en plus leur attention sur la qualité de l’environnement de travail de leurs collaborateurs, ces entreprises réduisent souvent leur scope de sélection à des locaux extrêmement qualitatifs et récents, favorisant ainsi un développement de plus en plus important des parcs d’activité neufs.

Il y a donc une réelle stimulation du marché à la fois du côté de l’offre et de la demande.

Enfin, les utilisateurs s’orientent surtout vers des prises à bail en 3, 6, 9 ans ; les baux fermes n’étant pas privilégiés puisque l’occupant  souhaite généralement anticiper l’éventuelle croissance de sa structure par une flexibilité plus importante vis-à-vis du bailleur.

    > A lire aussi :Point sur le marché industriel des petites et moyennes surfaces en région lyonnaise


JLL vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerce partout en France.

Contactez notre équipe (contact.lyon@eu.jll.com) afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Découvrez nos annonces de locaux d'activité en région lyonnaise disponible à la vente ou à la location.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: