Rentabiliser Coworking

Comment rentabiliser un espace de coworking ?

Les espaces de coworking ont connu un engouement incroyable ces dernières années sur Paris. Ces espaces de coworking nés il y a une quinzaine d’années outre-atlantique sont aujourd’hui devenus incontournables dans toutes les grandes métropoles du monde. Un espace de coworking nécessite un investissement important entre achat ou location des locaux,  travaux d’aménagement et de décoration, investissement dans le mobilier et les équipements multimédias… Alors comment les opérateurs parviennent-ils à générer des revenus suffisants pour rentabiliser leurs espaces de coworking ?

Coworking : les dépenses à anticiper

Un projet d’espace de coworking ne s’improvise pas. Installation, équipements, frais de fonctionnement : les opérateurs de coworking  doivent prévoir toutes ces dépenses dans leur budget.

L’installation

Pour pouvoir créer un espace de coworking, tout commence par trouver un local. Achat ou location, c’est le point central du projet. Hormis le budget achat ou location, il est également important de prendre en compte un budget pour les travaux, surtout si l’espace retenu n’est pas un coworking à l’origine.

Les équipements

Une fois les locaux trouvés par l’opérateur de coworking,  il faut ensuite les équiper :

  • pour des espaces de travail individuels : chaises, bureaux, cloisons séparatrices ;
  • pour des espaces de travail partagés : grandes tables pour les travaux de groupes, armoires, casiers, chaises individuelles, canapés ;
  • des salles de conférence et de réunion : grandes tables de réunion, tableaux, vidéoprojecteurs, imprimantes.

Réception, cuisine, salle de détente

En plus des espaces de travail dédiés aux coworkers, il convient aussi de prendre en compte :

  • la réception avec comptoir ou bureau, chaise, ordinateur ;
  • le coin cuisine avec tables, réfrigérateur, micro-ondes, évier ;
  • une salle de détente avec canapé, jeux, babyfoot, éventuellement du matériel de sport, etc.

A lire aussi : Coworking : quels intérêts communs pour les employés et les employeurs ?

 

Les frais d’adhésion : première source de revenus d’un coworking

Les frais d’adhésion représentent la principale source de revenus d’un espace de coworking. Voici comment les opérateurs  adaptent leur offre pour rentabiliser leurs espaces de coworking.

L’importance de l’étude de marché

Chaque coworking est libre de fixer le montant de son abonnement mensuel ou de fixer le prix à l’heure ou à la journée qui lui convient. Pour que cet espace de coworking soit attractif d’un point de vue financier, les gestionnaires  réalisent une étude de marché. Cette comparaison avec la concurrence a pour but de proposer des prix équivalents pour un service équivalent.

En cas de prix trop élevé par rapport aux autres coworkings,  la clientèle ne viendra pas. À l'inverse, une tarification trop basse pourrait nuire à leur rentabilité.

Des prix adaptés à l’offre

Aménagement du lieu, espace disponible, qualité du mobilier ou encore des outils multimédias sont autant de critères que jugent les coworkers. Un immense espace calme, fleuri, cosy, proposant des espaces de travail collaboratifs comme privatifs, une salle de jeu éloignée pour privilégier les moments de détente sans faire de bruit pour gêner les autres coworkers… Tous ces atouts doivent être mis en évidence.

Cependant, tous les espaces de coworking ne proposent pas la même offre ni la même qualité de service.

Des prix qui correspondent à la situation géographique

Une place dans un espace de coworking ne se vend pas au même prix d’une ville à l’autre. À Paris ou à Bordeaux, les prix sont plus élevés qu’à Mulhouse ou à Clermont-Ferrand, par exemple. Idem, au sein d’une même ville, les prix varient en fonction de l’implantation du site. Un espace de travail partagé est plus onéreux en centre-ville qu’en périphérie. 

A lire aussi : 4 idées reçues sur le "coworking"

 

Varier son offre en proposant des services complémentaires

Pour générer d’autres revenus que ceux liés aux abonnements et rentabiliser leurs espaces de coworking, les opérateurs  proposent une offre de services supplémentaires et une diversification de l’activité.

Les services supplémentaires

Une journée de bureau classique ne se limite pas seulement à passer son temps sur son écran d’ordinateur. Pause café, snack, restauration, impression et numérisation de documents, , accès à un ordinateur, mise à disposition d’un casier fermé : pour un opérateur de coworking, tous ces services optionnels peuvent générer une source de revenus supplémentaires s'ils ne sont pas compris dans l’abonnement ou le forfait à la journée ou à l’heure.

Une offre diversifiée pour s’ouvrir à une autre clientèle

Parce que tous les coworkers n’ont pas les mêmes besoins ni les mêmes attentes, les opérateurs tâchent de tirer parti des locaux dont ils disposent pour proposer une offre variée. Cette variété leur permet de rentabiliser leur espace de coworking. En effet, certaines entreprises sont à la recherche d’espaces de réunion. La location de ces espaces permet en effet de générer des revenus supplémentaires et de rentabiliser ainsi des espaces de coworking.

Les espaces disponibles peuvent aussi être  aménagés en studio photo ou vidéo. Photographes, vidéastes et autres créatifs peuvent ainsi louer le studio pour réaliser des prises de vues. En plus de générer des revenus, cela attire de nouveaux travailleurs et accroît la notoriété des espaces de coworking.

 

JLL vous accompagne. Vous êtes à la recherche de bureaux flexibles pour disposer d’espaces privatifs pour vos collaborateurs tout en disposant d’espaces communs avec d’autres entreprises ?

Découvrez nos offres

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Nouveau
Ajouter aux Favoris
bureauxJORO3 RUE DE LIEGE75009 PARIS
Loyer€ - Nous consulter
Surface180 m²