Coworking JLL

4 idées reçues sur le « coworking »

Le « coworking », de quoi parlons-nous ? Si, initialement, le « coworking » se résumait à des espaces de travail partagés où start-up, freelances et PME avaient pris leurs habitudes, l’offre a beaucoup changé aujourd’hui. Le « coworking » a largement étendu son offre afin de proposer des espaces sur-mesure pour les entreprises. Zoom sur les idées reçues sur les espaces de coworking. 

1. Le « coworking » s’adresse uniquement aux freelances, start-up et PME

Non, le « coworking » n’est pas le repaire des startupers, des freelances ou des PME. Aujourd’hui, l’offre de bureaux flexibles s’est largement étoffée et permet de répondre à toutes les situations et aux besoins de nombreuses entreprises.  

  • les bureaux flexibles représentent une excellente solution pour : 
  • les entreprises qui cherchent une nouvelle implantation et veulent s’installer rapidement dans de nouveaux locaux, et ce, clés en main : mobilier, matériel multimédia, tout y est déjà et il n’y a plus qu’à s’installer ;
  • un besoin ponctuel : les bureaux flexibles sont une très bonne solution temporaire pour les entreprises qui cherchent des locaux le temps de réaliser des travaux ;
  • répondre aux enjeux des nouveaux modes de travail : grâce aux bureaux flexibles, les entreprises bénéficient de locaux flambant neufs répondant à toutes les exigences du monde du travail moderne (connexion très haut débit, salle de réunion, open space, phone box, auditorium...) tout en offrant des espaces communs propices au bien-être des collaborateurs (salle de détente, salle de sport, rooftop, cafétéria…).

À lire aussi : Bureaux flexibles : quels intérêts pour les employés et les employeurs ?

 

2. Le « coworking », c’est des open-spaces sans aucune confidentialité

Non, les espaces de coworking permettent aujourd’hui de travailler dans les meilleures conditions. Ces bureaux flexibles offrent en effet tous les avantages pour les entreprises et leurs collaborateurs. En effet, avec des bureaux en prestation de service, les entreprises peuvent choisir leur mode de fonctionnement ainsi que l’espace dont elles ont envie et besoin. 

C’est la raison pour laquelle les opérateurs de coworking proposent aujourd’hui plusieurs formules aux entreprises : 

  • bureaux privatifs ;
  • demi-étages privatifs ;
  • étages privatifs ;
  • salles de réunion privatives.

Peu importe l’option retenue, les espaces de travail offrent toute la confidentialité requise pour accomplir ses missions au quotidien. Open space, phone box, salle de réunion, bureau privé : il y a forcément un espace adapté. 

C’est tout l’avantage des bureaux flexibles : bénéficier de bureaux privatifs uniquement pour ses collaborateurs, et profiter des avantages des espaces communs mis à disposition des différentes entreprises disposant de bureaux privatifs au sein d’un espace de coworking. 

3. Le « coworking » efface l’identité de l’entreprise

Non, être en « coworking » – ou plus exactement dans des bureaux flexibles – ne veut pas dire renoncer à l’identité de son entreprise. C’est tout le contraire. Les espaces privatifs (étage, demi-étage…) mis à disposition des entreprises le temps qu’elles le souhaitent peuvent être aménagés sur-mesure pour ces dernières. La marque choisit ainsi son aménagement dans ses espaces privatifs : seuls l’aménagement et la décoration des espaces communs restent figés, mais pour le reste, tout est personnalisable. 

Logo de l’entreprise, couleurs de la marque : dès l’entrée, la signalétique des entreprises peut donc être installée afin de permettre aux clients et autres visiteurs de trouver directement leurs locaux. À noter que si les parties communes de l’immeuble ne peuvent pas être personnalisées, elles peuvent en revanche être privatisées à l’occasion d’événements.  

 

4. Le « coworking » c’est cher

Non, avoir des bureaux en prestation de service n’est pas cher au regard des nombreux avantages et services compris dans ce contrat. Si la location de bureaux flexibles dans un immeuble de coworking a un coût important, cela s’explique par le fait que tout y est inclus. 

Un contrat de prestation de service comprend – comme son nom l’indique – de nombreux services : les frais de ménage, l’électricité, l’accès à internet… mais aussi et surtout le mobilier. Disposer de bureaux en prestation de service dispense les entreprises d’investir dans du mobilier puisque tout est compris dans la prestation. 

Parmi les services mis à disposition des entreprises, on peut aussi citer : 

  • les hôtesses d’accueil qui se chargent d’accueillir et guider clients et visiteurs ;
  • l’accès aux salles de sport, espace bien-être, rooftop, cafétéria, salle de conférence, auditorium ;
  • l’organisation d'événements au sein même de l’immeuble. 

Enfin, en optant pour des bureaux en prestation de services, les entreprises bénéficient d’un énorme avantage : la flexibilité d’engagement. Contrairement à un bail 3/6/9, le temps d’engagement est libre. Une solution idéale pour les entreprises qui ont besoin de flexibilité. 

À lire aussi : Comment rentabiliser un espace de coworking ?

 

JLL vous accompagne ! Vous êtes à la recherche de bureaux flexibles pour installer votre entreprise ? Découvrez nos offres

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Exclusivité JLL
Ajouter aux Favoris
bureauxWELLIO - ART&CO15-17 RUE TRAVERSIERE75012 PARIS
Loyer€ - Nous consulter
Surface5 000 m² divisibles dès 10 m²