Entrepôt logistique et local d'activités JLL

Entrepôt logistique et local d'activité : quelles différences ?

Afin de définir au mieux le cahier des charges de son entreprise, il est nécessaire de connaître précisément les différents types de structures. Et des confusions peuvent exister entre les entrepôts logistiques et les locaux d’activité. Alors, vers quel bâtiment se tourner ? Fonctions, superficie, localisation, réglementation : retrouvez toutes les différences à connaître entre un entrepôt logistique et local d'activité.

Qu’est-ce qu’un entrepôt logistique ?

Un entrepôt logistique est un bâtiment destiné au stockage des marchandises – à l’image des matières premières ou des fournitures – et des biens matériels destinés à être distribués. Au sein de ces structures, outre les produits finis, on retrouve également des produits semi-finis, des emballages ou des pièces de rechange.

Les entrepôts logistiques se présentent comme des structures de taille conséquente. Les plus grands modèles récents – que l’on appelle plus couramment des entrepôts XXL – proposent une superficie minimale de 40 000 m² et peuvent atteindre des centaines de milliers de mètres carrés.

À l’intérieur de ces grands bâtiments, on retrouve généralement un marquage au sol permettant de délimiter les différents espaces de stockage. Des racks de stockage sont ainsi positionnés dans la structure afin de pouvoir entreposer tous les produits nécessaires.

Du fait de leur importante superficie et pour faciliter les mouvements, les entrepôts logistiques sont implantés dans les zones périphériques des villes et en zones péri-urbaines. Idéalement, la structure se situe à proximité d’une autoroute et/ou d’une zone de desserte.

À lire aussi :  Louer/acheter un entrepôt logistique : quels sont les critères de choix ?

 

Qu’est-ce qu’un local d’activités ?

Le local d’activités est un bâtiment qui accueille toutes les composantes utiles à une entreprise. On y retrouve ainsi :

  • des ateliers, pour toute la partie technique (biens matériels, stock, marchandises en attente d’être transformées, etc.) ;
  • des bureaux pour les équipes administratives, qui représentent généralement au moins 25 % de la surface totale du local ;
  • parfois des espaces de réunion, des salles de repos, etc.

La notion de local industriel, à laquelle se rapportent les locaux d’activités, est définie par l’article 1499 du Code Général des Impôts comme une structure qui regroupe « les usines et les ateliers destinés à fabriquer, réparer, extraire ou transformer des produits ».

Un local d’activités présente une superficie inférieure à celle d’un entrepôt logistique. Ces locaux mesurent généralement entre 300 et 20 000 m², en fonction de la taille de l’entreprise, de ses besoins ou du secteur d’activités. Compte tenu de leur superficie plus réduite, les locaux d’activités se situent habituellement en zones péri-urbaines. Une part de ces locaux d’activités est d’ailleurs détenue en propriété par des TPE et PME. 

 

Entrepôt logistique et local d’activité : les différences

Il est primordial de tenir compte des différences entre l’entrepôt logistique et le local d’activités afin de définir avec précision votre cahier des charges et décider d’une structure qui répondra le plus efficacement à vos besoins.

Les fonctions

L’une des principales différences entre un entrepôt logistique et un local d’activités reste l’usage même des locaux.

Comme son nom l’indique, l’entrepôt logistique vise à entreposer des marchandises, des produits finis ou semi-finis qui seront transportés ensuite vers une autre destination.

Le local d’activités se présente, lui, comme une structure multifonctions comprenant notamment de la transformation de produits et des espaces administratifs.

La réglementation

Afin de prévenir les risques de pollution ou de nuisances pour les riverains, les exploitations industrielles qui stockent des matériaux combustibles sont soumises à une réglementation stricte. Ainsi, les entrepôts logistiques, contrairement aux locaux d’activités, doivent respecter la réglementation des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Ces bâtiments doivent tenir compte d’un arrêté préfectoral qui limite le volume et la nature du stockage.

La superficie et la localisation

Comme détaillé ci-dessus, les locaux d’activités se présentent comme des structures plus petites que les entrepôts logistiques. Cela impacte logiquement leur implantation.

Les grands entrepôts logistiques se situent à plusieurs dizaines de kilomètres des centres urbains. La proximité avec un nœud autoroutier peut favoriser le transport de marchandises. Plus petits, les locaux d’activités peuvent, eux, s’implanter plus facilement à proximité immédiate des villes, dans leur proche périphérie.

À lire aussi : Entrepôt logistique : quels sont les enjeux en matière de gestion ?

JLL vous accompagne dans la location ou l’achat d’entrepôts logistiques et de locaux d’activités.

Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Mise à jour
Ajouter aux Favoris
activités/entrepôtPARC PARIS NORD 2 - REMBRANDT22 AVENUE DES NATIONS93420 VILLEPINTE
Loyer85 € / m²
Surface460 m²