Logistique du dernier kilomètre

Logistique du dernier kilomètre : une stratégie immobilière à adapter en milieu urbain

Le boom du e-commerce transforme l’immobilier logistique autour de l’enjeu de la livraison du dernier kilomètre. S’implanter en cœur de ville permet en effet de se rapprocher des clients et de délivrer un meilleur service, mais cela nécessite d’identifier des sites et de s’adapter à des locaux plus exigus. La digitalisation de la logistique apporte à ce titre de nombreuses solutions pour valoriser les hubs urbains.

Qu’est-ce que la logistique du dernier kilomètre?

C’est à la fois le dernier maillon de la supply chain et le plus important. La logistique du dernier kilomètre concerne la dernière étape de la livraison au client final. C’est la plus sensible, car elle nécessite d’acheminer la marchandise depuis le dernier site logistique vers un large panel de destinations (bureaux, appartements, points relais, etc.), généralement situées dans un environnement urbain dense et soumis à une forte réglementation.

La livraison du dernier kilomètre s’accompagne d’autres contraintes, comme la forte saisonnalité de la logistique B2C (fêtes de fin d’année, périodes de soldes), ou le caractère urgent ou prioritaire de la commande (médicaments, produits frais, livraison en 24-72h, etc.).

À lire aussi : L’immobilier logistique durable au service de la supply chain


Pourquoi optimiser la livraison du dernier kilomètre ?

La logistique du dernier kilomètre est stratégique à plus d’un titre, car plusieurs enjeux s’y croisent pour en faire un atout commercial :

  • Maîtriser les coûts : le dernier kilomètre représente généralement 20 % du coût total de la livraison d’une marchandise. En cause, le transport à plus petite échelle (utilitaire, voiture, cyclomoteur) pour un volume de colis réduit.
  • Proposer un large choix de mode livraison : afin de demeurer concurrentiel, il faut être capable de livrer aussi bien au domicile qu’en point relais, en magasin (click and collect, drive) ou encore dans une consigne en libre accès.
  • Garantir la satisfaction client : la fidélisation passe par une expérience de livraison sans accroc. Outre le choix du mode de livraison, cela inclut le choix du délai, l’information à chaque étape ou encore la prise de rendez-vous pour la réception du colis.
  • Préserver l’image de marque : au-delà du respect des délais, la livraison du dernier kilomètre a un impact sur l’environnement (émission de CO2) et sur la congestion du trafic en ville. Pour se démarquer, il est possible de miser sur des moyens de transport alternatifs : trottinette électrique, voiture électrique, etc.

L’optimisation de la logistique du dernier kilomètre exige de prendre en compte ces différentes problématiques tout en privilégiant les solutions les moins coûteuses pour y répondre.

À lire aussi : Étude logistique urbaine et du dernier kilomètre - JLL France


Comment résoudre l’équation de la logistique urbaine ?

En matière de stratégie immobilière logistique, l’environnement urbain présente des spécificités qu’il est nécessaire de bien appréhender pour créer de la valeur grâce à la supply chain.

Les nouveaux formats de l’immobilier logistique

En périphérie des grandes villes, les plateformes logistiques affichent une surface moyenne de près de 20 000 m², d’après les statistiques du ministère de la Transition écologique et solidaire. Un modèle impossible à dupliquer dans le cœur des villes, où l’immobilier logistique doit faire preuve d’adaptabilité et de créativité pour identifier des lieux de stockage. Car il n’existe pas de modèle type du hub urbain : caves, ancienne station-service, atelier de confection désaffecté, parking souterrain, appartement, local commercial, etc. Des actifs immobiliers atypiques et souvent sous-valorisés.

Les surfaces des locaux relais en centre-ville sont plus réduites – moins de 3000 m² – mais permettent de stocker des marchandises au plus près des clients. Ces micro-entrepôts participent à réduire la distance, et avec elle les contraintes logistiques et par conséquent les délais de livraison.

La complémentarité des commerces physiques

La logistique du dernier kilomètre est une problématique propre au e-commerce, celui-là même qui a bouleversé le commerce physique en centre-ville. Néanmoins, les deux modes peuvent s’apporter mutuellement dans un deal gagnant-gagnant. Une boutique en ville peut mettre à profit sa remise pour stocker des colis commandés en ligne, et ainsi offrir une expérience de livraison du dernier kilomètre satisfaisante grâce à ses horaires d’ouverture étendus.

Pour le e-commerçant, c’est la possibilité de massifier sa livraison du dernier kilomètre – économie d’échelle –, proposer la livraison gratuite et réduire les délais – des avantages concurrentiels. Pour le retail store, c’est une opportunité de diversifier ses revenus en rentabilisant ses locaux, mais aussi d’attirer un nouveau flux de visiteurs. Ce débouché peut d’ailleurs inciter les commerçants traditionnels à investir dans des locaux plus spacieux afin de se doter d’un hub de stockage et jouer sur la polyvalence avec le e-commerce.

À lire aussi : Au-delà du dernier kilomètre


Comment le digital transforme l’immobilier de la logistique du dernier kilomètre ?

Les nouvelles technologies foisonnent de solutions pour valoriser l’immobilier logistique urbain :

  • La recherche immobilière logistique partout en France grâce à la data intelligence.
  • La mise en place du click and collect et du drive afin d’apporter un service supplémentaire aux clients. D’autant que ces modes de livraison favorisent la compression du coût de la logistique du dernier kilomètre.
  • L’optimisation des coûts et des temps de transport grâce à la géolocalisation et la prise en compte du trafic en temps réel.
  • La gestion des stocks, pour garantir une rotation efficace et ainsi optimiser le hub urbain.

 

JLL vous accompagne !

Vous avez besoin de conseils ou d’un accompagnement pour vos projets en immobilier logistique et industriel ? Contactez-nous

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Mise à jour
Ajouter aux Favoris
plateformes logistiquesISLE D ABEAU2 AVENUE BLAISE PASCAL38090 VAULX MILIEU
Loyer58 € / m²
Surface6 655 m²