Que couvre une assurance des locaux professionnels ?

L’assurance des locaux professionnels permet à une entreprise de se protéger contre les éventuels risques auxquels elle serait exposée et de couvrir les conséquences que ceux-ci pourraient entrainer.
Pourquoi assurer ses locaux ? Quelles sont les garanties proposées dans le cadre d’une assurance locaux professionnels ?

Pourquoi assurer ses locaux professionnels ?

Aucune entreprise n’est à l’abri d’un sinistre et des conséquences économiques et logistiques qu’il entrainerait.

En garantissant contre certains risques, les murs des locaux, le contenu du bâtiment ainsi que le matériel et les marchandises, les assurances locaux professionnels permettent à l’entreprise victime du sinistre, de reprendre au plus vite une activité.

A noter :
- Ce type de contrat peut également être souscrit dans le cadre d’une assurance profession libérale, assurance entreprise, assurance agricole ....
- Une assurance locaux professionnels comprend une responsabilité civile entreprise liée aux locaux et permettant, en cas de sinistre, de couvrir les dommages que celui-ci aurait occasionné sur les biens d’un tiers.

Quelles sont les risques couverts par cette assurance ?

Un contrat d’assurance des locaux professionnels couvre les dommages occasionnés sur les biens de l’entreprise et étant causés par les risques suivants :

- Les dégâts des eaux
Sont couverts les dommages causés notamment par les fuites, les infiltrations, les ruptures de canalisations, les inondations ...

- Les incendies
Les polices d’assurance incluent généralement dans cette catégorie de risques, l’incendie lui même, mais également la foudre, les explosions, les dommages électriques...

- Les catastrophes naturelles
Sont répertoriés comme des « catastrophes naturelles », les agents naturels d’une intensité anormale tels que les cyclones, les tsunamis, les tornades, les séismes ....
Ce risque peut être garanti par les compagnies d’assurance que dans le cas où un arrêté ministériel publié au Journal Officiel, a déclaré l’état de catastrophe naturelle.

- Les événements climatiques
Assurer son local professionnel permet de le couvrir contre les risques de tempêtes, de neige et de grêle. Dans ce cadre, l’organisme assureur peut exiger un justificatif complémentaire attestant de l’état météorologique exceptionnel au moment du sinistre.

- Les attentats et les actes terroristes
Ces risques liés au terrorisme sont clairement définis par les articles 421-1 421-2 du Code Pénal. Les manifestations et les mouvements populaires sont également inclus dans ces risques.

- Vol, tentative de vol, et vandalisme.

- Bris de glace
Sont également apparentés au bris de glace, les dommages causés sur les vitrines et les enseignes.

La valeur prise en compte par l’assurance

L’entreprise ayant souscrit une assurance des locaux professionnels doit estimer précisément la valeur de ses biens.
Le montant versé en cas de sinistre sera calculé sur la valeur déclarée lors de la souscription au contrat.

Selon les organismes assureurs, le remboursement peut s’effectuer :
- A la valeur du neuf ;
- à la valeur d’usage.

A noter :
- Les contrats étant tous différents, il est primordial, avant d’assurer ses locaux professionnels, de prendre connaissance et de comprendre l’ensemble des clauses de la police d’assurance.

- Certains assureurs exigent que des normes de sécurité soient respectées (extincteurs, portes coupe-feu, système anti-incendie, alarme, barreaux aux fenêtres, vitres anti infraction....).

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: