Personnaliser et décorer son bureau au travail : comment faire et quelles sont les limites ?

L’amélioration de la qualité de vie au travail fait partie des problématiques les plus importantes au sein des entreprises.
Le fait de personnaliser son bureau au travail peut contribuer au bien-être d’un salarié. Quelles sont les limites à la personnalisation et à la décoration de son bureau de travail ? Quels sont les éléments généralement acceptés par les employeurs ?

Pourquoi personnaliser son bureau personnel ?

Avoir envie de personnaliser et décorer son bureau de travail ne signifie pas nécessairement que l’on est un trublion en puissance.
En tant que salarié, l’entreprise est le lieu où l’on passe la majorité de son temps durant la semaine ; il est donc important de s’y sentir bien. Le fait de personnaliser son bureau peut être une idée intéressante afin d’améliorer son bien-être et s’approprier un lieu qui est souvent très impersonnel. Décorer son bureau peut être particulièrement épanouissant lorsqu’on évolue au quotidien dans un open space, un type d’espace de travail pouvant aisément prendre des airs de ruches durant certaines périodes.

Outre ses effets positifs sur le bien-être, la personnalisation de l’espace de travail peut aussi avoir une incidence sur la productivité, si l’on en croit certaines études.

Comment décorer son bureau et quelles sont les règles à respecter ?

La personnalisation de son espace de travail doit respecter quelques règles et ne doit pas aller à l’encontre des directives de l’employeur. Quelle est la marge de manœuvre d’un salarié souhaitant décorer son bureau au travail ?

Que puis-je mettre sur mon espace de travail ?

Si la volonté de délimiter et de personnaliser son bureau peut être considérée comme légitime, il est important de rester mesuré(e) et de ne pas trop en faire. La sphère privée ne doit en effet pas se substituer à la sphère professionnelle.
Parmi les objets les plus couramment utilisés pour décorer son bureau figurent notamment : les cartes postales, les photos de famille que l’on choisira neutres et en nombre limité, les objets d’art discrets et de petites tailles qui peuvent constituer une source d’apaisement, les affiches discrètes et esthétiques ou encore les plantes. Ces dernières apporteront une touche de vie mais devront avoir une taille mesurée afin de ne pas gêner vos collègues.

Vous avez également la possibilité de choisir un fond d’écran personnalisé pour votre ordinateur avec une photo de voyage ou encore une image qui vous plaît particulièrement, le tout sans qu’elle soit trop personnelle.

Il est aussi possible de décorer son bureau par « petite touches » en remplaçant le tapis de souris standard par un autre aux couleurs et aux motifs plus agréables, en choisissant un mug en guise de pot à crayon ou un dérouleur de scotch coloré. Vous pouvez également opter pour des post-it aux formes plus fantaisistes. Il en existe de nombreuses sortes dans le commerce.

À noter que malgré la décoration apportée à votre bureau, il faudra penser à garder votre espace de travail propre et rangé, par respect pour vous mais aussi pour vos collègues.

 Quelles sont les limites ?

La personnalisation et la décoration de son bureau personnel au travail a ses limites. L’aménagement de l’espace de travail est l’apanage de l’employeur ou du propriétaire des lieux. Les salariés ne peuvent donc pas se permettre de changer la couleur des murs, percer les murs ou encore changer leur mobilier de bureau à leur guise.

Cela est essentiellement dû à des questions de cohérence esthétique au sein de l’espace de travail mais aussi à une problématique d’image de l’entreprise. Cette dernière doit conserver une image sérieuse, notamment auprès des clients ou partenaires qui peuvent parfois venir dans les locaux à l’occasion de rendez-vous professionnels. Ces nécessités peuvent tout à fait conduire un employeur à interdire des salariés d’afficher des éléments de décoration au mur, ou d’apporter une plante. Cependant, en pratique, on notera souvent que les entreprises observent une certaine tolérance envers les salariés souhaitant personnaliser leur espace de travail, dans la mesure où ces derniers n’en font pas trop.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: