Les plantes au bureau : comment les choisir ?

Choisir une plante pour orner votre bureau n’est pas chose facile, tant les possibilités sont vastes. Posées sur une étagère ou trônant fièrement au milieu de l’environnement de travail, vivaces ou grimpantes, à fleurs ou pourquoi pas à fruits, tout est possible, à condition de bien s’en occuper.

Les questions à se poser avant de choisir une plante

Les plantes présentent l’avantage d’apporter de la couleur dans un espace de travail parfois un peu austère. Toutefois, avoir une voire plusieurs plantes au bureau demande un minimum de réflexion. En effet, une plante a quelques besoins à respecter si vous souhaitez que votre cohabitation s’inscrive dans la durée.
Il faut savoir que chaque végétal a des besoins bien particuliers en eau ou en lumière. Si la plupart apprécient d’être exposés aux rayons du soleil, d’autres, comme les fougères et les caladiums, préfèrent les espaces sombres. Par ailleurs, quand les arums nécessitent un arrosage quotidien, les cactus se nourrissent de l’eau qu’ils contiennent et ne doivent être arrosés que lorsque leur terre est sèche. Par conséquent, avant de choisir votre plante de bureau, il est indispensable de bien se renseigner sur la manière de l’entretenir.
De plus, pensez à bien évaluer l’espace réservée à votre plante avant l’achat. Les yuccas, les ficus, les palmiers et les arbres fruitiers prennent de la hauteur et de l’ampleur au fur et à mesure du temps, et peuvent très rapidement devenir envahissants. De la même manière, le lierre est une plante grimpante qui, par définition, se faufile le long des murs et des câbles électriques si elle n’est pas entretenue. Si vous n’avez pas prévu de dégainer vos sécateurs tous les mois, gardez ce critère à l’esprit lors de votre achat en jardinerie.

Des plantes de bureau ornementales et dépolluantes

L’air ambiant dans un bureau est 10 à 100 fois plus pollué que l’air extérieur. Une pollution qui émane des produits présents dans les peintures, les colles, les isolants, les produits d’entretien ou encore les équipements électroniques comme les imprimantes ou les photocopieuses. Introduire des plantes au bureau vous permettra non seulement d’égayer la pièce mais aussi de dépolluer l’air. En effet, de nombreux végétaux possèdent des vertus assainissantes, à choisir en fonction de vos besoins.

Pour humidifier l’air, les végétaux qui émettent de la vapeur d’eau comme le gerbera ou le pothos seront parfaites au sein d’un espace de travail. Pour chasser une odeur de tabac persistante, le lierre, l’azalée, le philodendron sont connus pour leur capacité à absorber le benzène et la fumée.
Les ficus , le lierre, le kentia sont utiles lorsqu’ils s’agit de lutter contre le formaldéhyde, entrant dans la composition de nombreux meubles, tissus et produits ménagers. L’azalée, le lierre ou le ficus ont la capacité de piéger les particules d’ammoniac présentes dans de nombreux nettoyants ménagers et peuvent se montrer intéressants au moment de choisir une plante de bureau. Si vous préférez les cactus et les plantes grasses comme l’arbre de Jade, ces végétaux ont la faculté d’absorber les ondes électromagnétiques : une capacité toujours bienvenue dans un bureau où le matériel électronique prend sans cesse de l’ampleur.

Les plantes parfumées comme la glycine, l’orchidée ou encore la clématite peuvent aussi attirer votre attention au moment de choisir une plante de bureau. Attention toutefois à ce que le parfum, parfois très prononcé, ne deviennent pas incommodant pour vous ni pour vos collègues. Enfin, les plus motivés pourront orienter leur choix sur des petits arbres fruitiers en pot et pourront faire pousser des agrumes, qui s’acclimatent généralement bien à l’environnement d’un bureau. Avec de la patience et de l’attention, vos efforts finiront par porter leurs fruits, au propre comme au figuré.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: