Les zones de redynamisation urbaine

Que sont exactement les zones de redynamisation urbaine ? Par quels critères sont-elles définies et quels sont les avantages pour les entreprises ? Les réponses, avec JLL.

Que sont les ZRU ?

Les zones de redynamisation urbaine ou ZRU désignaient les quartiers confrontés à des difficultés économiques et sociales.

Elles faisaient partie, avec les ZRR (zone de revitalisation rurales), des ZUS (zones urbaines sensibles), territoires infra-urbains aux contours définis par les pouvoirs publics et faisant l’objet de politiques ciblées afin de relancer leur activité économique.

Les zones de redynamisation urbaines ont pris fin le 1er janvier 2015.

Les critères pris en compte dans la définition d’une ZRU

Comme les zones franches urbaines, les zones de redynamisation urbaines étaient définies selon des critères démographiques, économiques et sociaux. Étaient par exemple pris en compte :
  • le nombre d’habitants ;
  • le taux de chômage ;
  • la proportion de personnes âgées de 18 à 25 ans ;
  • le nombre de personnes non diplômées ;
  • le potentiel fiscal de la zone.

Les particuliers employeurs, l’État, les collectivités territoriales, ou encore les entreprises soumises à des régimes particuliers telles la SNCF, EDF-GDF, la RATP étaient exclus du dispositif.

Les avantages d’une zone de redynamisation urbaine

L’installation d’entreprises dans des zones de redynamisation urbaine était essentiellement favorisée par la mise en place d’avantages fiscaux et sociaux.

Par exemple, depuis l’année 1997 et jusqu’au 22 février 2014, les entreprises disposant de locaux en ZRU bénéficiaient d’une exonération des cotisations patronales de Sécurité sociale, dans la limite de 50 salariés embauchés. Un avantage non négligeable lorsque l’on démarre son activité et que l’on souhaite concentrer ses fonds sur le développement de ses produits et services, sur l’achat de matériel indispensable ou sur l’amélioration de l’environnement de travail.

Le dispositif des zones de redynamisation urbaine a pris fin au 1er janvier 2015, cependant, les contrats signés avant le 23 février 2014 bénéficient de 12 mois  d’exonération. Les avantages continuent ainsi jusqu’au 22 février 2015 au plus tard pour les entreprises concernées.

Le dispositif des ZRU ayant touché à sa fin, les entreprises souhaitant participer à la redynamisation économique de zones défavorisées peuvent tout à fait opter pour une implantation en zone franche urbaine ou dans une zone de revitalisation rurale (ZRR).

À lire aussi : Installer son entreprise en zone franche urbaine : quels avantages ? Bien choisir le lieu d’implantation de son entreprise


Vous souhaitez louer ou acheter des bureaux, des locaux commerciaux ou des entrepôts à Paris ou en province ? JLL vous accompagne dans votre projet et vous apporte son expertise afin de trouver le bien immobilier le plus adapté à vos besoins.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: