Le rôle du notaire lors de la vente ou l’achat d’un bien immobilier

Le rôle du notaire est essentiel dans le processus de vente ou d’achat d’un bien immobilier.
Il est le garant de la transaction.
Quel est le statut exact de ce professionnel ? En quoi consiste son travail et pourquoi est-il incontournable ?

Le statut du notaire et le rôle du notaire

Le notaire est un officier public nommé par le Garde des Sceaux, à savoir le Ministre de la Justice. Il agit donc pour le compte de l’Etat mais possède un statut particulier du fait qu’il exerce sa profession de manière libérale. Il est ainsi rémunéré par les personnes, les organismes ou encore les entreprises qui font appel à ses services et non par l’Etat.

Le rôle du notaire

Le notaire intervient dans deux domaines principaux : la gestion des actes notariés et la définition d’un cadre juridique légal sécurisé pour les acteurs concernés.

• La gestion des actes notariés

Le rôle du notaire est très important d’un point de vue juridique. Son travail consiste à rédiger des actes qui vont permettre d’entériner et d’authentifier un accord conclu entre plusieurs parties, comme la vente ou l’achat d’un bien immobilier par exemple.

En pratique, la signature du notaire et l’apposition de son sceau permettent de donner un caractère officiel aux actes rédigés. Dès lors, le document authentifié à valeur de preuve et peut être utilisé afin de faire valoir ses droits.

Le rôle du notaire consiste également à enregistrer et à conserver les originaux des actes émis par ses soins et dont il a remis un exemplaire aux différents acteurs concernés par l’accord.

Dans une autre mesure, les particuliers, les entreprises ou les organismes publics peuvent le solliciter afin qu’il authentifie un acte. Son intervention peut donc être déterminante dans le cadre de la gestion d’un litige. Dans le contexte d’une vente ou d’un achat d’un bien immobilier il peut par exemple, aider à identifier clairement l’identité du propriétaire d’un bien.

• Vérifier la légalité d’une transaction et lui assurer un cadre juridique sûr

Avant la signature d’un acte, le notaire doit s’assurer de la véracité des informations fournies par les différentes parties concernées. Cela comprend notamment la vérification de l’identité des individus ou du statut des entreprises (cas de la vente de bureaux, de locaux d’activité ou d’entrepôts).

Ce travail permet de sécuriser la transaction et de s’assurer que le processus se déroule dans un contexte légal et sans aucun risque. Il ne peut pas être négligé par l’officier ministériel dans la mesure où lorsqu’il signe un acte, le notaire engage sa responsabilité.

> À lire aussi : Comment annuler un compromis de vente ? : les conditions requises pour l’acheteur

Le notaire : un rôle de conseiller privilégié pour les entreprises

Outre la gestion des actes, le rôle d’un notaire est également d’endosser la fonction de conseiller.

S’il peut intervenir pour des particuliers, il ne faut pas oublier qu’il est aussi compétent en matière de droit des sociétés.
Il peut ainsi tout à fait être sollicité dans les phases de négociation pour l’acquisition ou la vente d’un bien immobilier.
Dans ce type de situation, le rôle du notaire consiste à éclairer son client concernant les engagements qu’il s’apprête à prendre.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: