Incubateur start-up

Incubateur de start-ups : zoom sur ces structures

Les incubateurs de start-ups, on en compte plusieurs centaines en France. Mais comment fonctionnent ces structures et quel est leur champ d’action ? Focus sur les incubateurs de start-ups, les avantages qu’elles offrent aux jeunes créateurs et leur rôle dans la maturation des entreprises. 

Un incubateur de start-up, c’est quoi ?

« Incubateur d’entreprise », le nom n’a pas été choisi au hasard. 

Qu’est-ce qu’un incubateur ?

À l’instar d’une couveuse, l’incubateur a pour vocation de favoriser le développement des start-ups en leur offrant l’accompagnement nécessaire à leur éclosion. L’incubateur est donc une structure d’appui, un pilier sur lequel les start-uppers peuvent s’appuyer pour créer leur entreprise. L’objectif de l’incubateur de start-ups est d’accompagner les projets innovants afin d’en faire des entreprises performantes. 

Zoom sur les start-ups

Les start-ups désignent quant à elles les jeunes entreprises innovantes, principalement dans le secteur des sciences et de la technique, mais pas que. L’évolution des usages et des outils numériques permet aussi d’apporter des innovations dans le commerce, le business mais aussi l’économie sociale et solidaire. 

Les incubateurs de start-ups sont donc des structures très utiles pour accompagner les entreprises naissantes. Ces endroits sont particulièrement appréciés par les jeunes entrepreneurs, qui y trouvent un environnement propice au démarrage de leur activité. 

Les différents types d’incubateurs

Plusieurs familles d’incubateurs différentes peuvent être recensées. En effet, bien qu’elles aient toutes pour objectif de favoriser l’émergence des start-ups, ces structures peuvent se distinguer par leur mode de fonctionnement (privé, public, public-privé), leur secteur d’intervention (numérique, biotech…), leurs conditions d’admission, leur public ou encore leurs finalités (développement économique, attractivité, transfert de technologie…). 

Ainsi, on retrouve : 

  • les incubateurs publics, dont le rôle est de favoriser le transfert de technologies développées dans les laboratoires de recherche publique en créant des start-ups ;
  • les incubateurs privés à l’initiative d’entreprises, d’associations professionnelles, d’investisseurs, etc. ;
  • les incubateurs rattachés aux grandes écoles (Polytechnique, HEC, Centrale…) ;
  • les incubateurs de collectivités locales dépendant d’une région, d’une métropole, pour développer l’attractivité et l’économie du territoire ;
  • les incubateurs de grandes entreprises, qui mettent en œuvre des stratégies innovantes en créant leur propre incubateur pour attirer les talents.

À lire aussi : Paris Unlimited - Locaux pour Startups

 

Quels sont les services proposés par un incubateur de start-ups ?

D’un incubateur de start-ups à un autre, l’offre de services peut varier. Néanmoins, la plupart proposent les mêmes, parmi lesquels :

  • un accompagnement personnalisé assuré par un chargé d’incubation ;
  • l’accès à une communauté d’anciennes entreprises incubées ;
  • l’intervention d’experts techniques et métiers ;
  • des locaux à des tarifs intéressants ;
  • la mise à disposition de matériel, de technologies, de services ;
  • la mise en relation avec des clients, des investisseurs, des partenaires. 

 

Dans tous les cas, un incubateur s’illustre dans trois grands domaines. Il apporte :

  • son savoir-faire en accompagnant les créateurs d’entreprises dans la rédaction de leur business plan, le dépôt de brevets, la structuration juridique ;
  • des ressources avec la mise à disposition de locaux, de matériel, de technologies ;
  • un réseau afin de faire profiter les entreprises en devenir des meilleures opportunités d'affaires, mais aussi pour qu’elles comprennent mieux leur marché ou puissent rechercher des financements. 

À lire aussi : Comment rentabiliser un espace de coworking ?


Les différences entre incubateur, accélérateur et pépinière

L’accélérateur est le mix entre un incubateur et un fonds d’investissements en capital. Ainsi, l’accélérateur se rémunère grâce à une prise de participation dans les start-ups qui ont bénéficié de son soutien. Contrairement à un incubateur, avec un accélérateur, le temps d’accompagnement est court et intense, et dépasse rarement quelques mois. 

Quant à la pépinière d’entreprises, elle est très semblable aux incubateurs puisqu’elle vise à favoriser elle aussi la création d’entreprises. Elle propose également la mise à disposition de locaux, de matériels, de services et un accompagnement. Mais les pépinières d’entreprises sont plus généralistes et ne concernent pas uniquement les start-ups de la tech. 


Quelles sont les démarches pour intégrer un incubateur ?

Tous les incubateurs de start-ups ne proposent pas le même mode de sélection. Chaque structure a son propre mode d’admission. Généralement, la sélection s’effectue en deux phases. Dans un premier temps, il est nécessaire de déposer un dossier de candidature auprès de l’incubateur visé. Ensuite, c’est le comité qui procède à la sélection des projets en fonction de ses critères. Si votre dossier est retenu, il y a de grandes chances que vous deviez aller le présenter à l’oral dans le cadre de la seconde phase de la sélection.  

Avant de se lancer dans les candidatures, il est important de regarder les critères d’entrée de chaque incubateur. Certaines structures n’accueillent en effet que les projets naissants, alors que d’autres n’accompagnent que les entreprises en développement. Il est ainsi important de vous renseigner avant de postuler. Cela peut vous éviter de perdre du temps inutilement dans des démarches si le profil de votre start-up ne correspond pas aux critères de départ des incubateurs visés. 


JLL vous accompagne dans l’achat ou la location de vos bureaux, locaux d’activité, entrepôts, commerces partout en France. Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes:

Nouveau
Ajouter aux Favoris
bureauxLE RIVAY70 RUE RIVAY92300 LEVALLOIS PERRET
Loyer350 € / m²
Surface1 828 m² divisibles dès 300 m²