Douleurs au bureau : optez pour les bonnes postures

Adopter une bonne posture permet d’éviter les douleurs physiques contractées au bureau. Mal de dos, douleurs aux cervicales, poignets douloureux… Bien se tenir à son poste de travail, ça s’apprend et cela permet d’éviter bien des maux.

Une bonne posture peut vous éviter bien des maux

Difficile de trouver une position confortable lorsqu’on reste assis devant son ordinateur plusieurs heures d’affilée. Pourtant, il existe quelques bonnes postures à adopter au bureau afin d’éviter de souffrir de troubles musculo-squelettiques ou TMS. Ces douleurs, qui représentent un grave problème de santé au travail, constituent les maladies professionnelles les plus fréquentes. Tensions musculaires, douleurs lombaires, engourdissements : lorsque ces symptômes apparaissent, il est grand temps de changer de posture. Voici celles à adopter pour vous épargner tout risque de douleurs au bureau :
  • En position assise, votre tête doit être alignée avec votre colonne vertébrale, le haut du corps doit être légèrement incliné en avant, entre 10 et 30°, tandis que les genoux et les chevilles doivent rester ouverts à un angle d’environ 90°. S’il est difficile d’appliquer ces consignes avec précision, rappelez-vous qu’une bonne posture au bureau doit pouvoir se tenir sans efforts ni fatigue, et que votre buste doit rester droit sans être trop raide
  • Vos bras doivent être alignés au corps et les épaules relâchées. Vos avant-bras doivent être posés sur le bureau, ni trop bas, ni trop hauts. Les poignets doivent être dans l’alignement de vos avant-bras, sans marquer de « cassures ».
  • Comme tout le reste de votre corps, vos jambes doivent être détendues et les pieds doivent bien toucher le sol. N’oubliez pas de faire des pauses régulières pour vous dégourdir les jambes et prévenir les risques de douleurs au bureau. Enfin, un repose-pieds peut s’avérer utile pour éviter la sensation de jambes lourdes en fin de journée. Car le bien-être au bureau passe aussi par un matériel et des accessoires adaptés à votre physionomie.
 

Régler son matériel de bureau pour réduire les risques de douleurs

Le matériel dont on dispose et l’usage qu’on en fait jouent un rôle aussi important qu’une bonne posture au bureau. Soigner l’ergonomie peut ainsi vous épargner quelques douleurs quotidiennes.
  • La chaise de bureau doit impérativement être réglable en hauteur et posséder un dossier inclinable. L’idéal est d’opter pour une chaise sur pied pivotant, afin d’éviter les torsions du corps trop fréquentes. On évite ainsi les positions acrobatiques et on reste dans l’axe de son poste de travail sans effort.
  • L’écran d’ordinateur doit se trouver à la hauteur de vos yeux et ne pas se trouver trop près de votre visage afin de ne pas fatiguer votre vue. Pour avoir une idée de la bonne distance à maintenir, tendez votre bras devant vous ; vous devez être en mesure de toucher votre écran du bout des doigts. Dans l’idéal, l’écran est placé de manière perpendiculaire à la fenêtre pour éviter les reflets du soleil, qui épuisent rapidement la vue.
  • Pour trouver la bonne posture au bureau, il faut que votre souris soit accessible sans tendre le bras. Vous pouvez régler la sensibilité de celle-ci dans les paramètres de votre ordinateur pour qu’en un geste, elle balaie la totalité de la largeur de votre écran. Ainsi, vous économisez les mouvements de votre poignet, réduisant ainsi les risques de tendinites.

De manière générale, le mobilier de bureau et les équipements doivent répondre à une réglementation bien précise, de manière à ne pas représenter un danger. Malgré le respect de ces critères, les douleurs peuvent subsister, dans ce cas, n’hésitez pas à faire une pause ou à délaisser votre écran quelques minutes pour vous adonner à une autre activité. Le simple fait de se lever, de faire quelques pas et de détourner les yeux de son écran fera le plus grand bien à vos muscles et à vos articulations et réduira les risques de douleurs.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: