Assurer son entreprise et son activité : obligations et options

La loi oblige les entreprises à souscrire des assurances pour prévenir des risques qui pourraient altérer leur fonctionnement et surtout, impacter leur pérennité. De plus, selon le secteur d’activité, les assurances obligatoires peuvent varier. Si certaines assurances sont optionnelles, elles sont fortement conseillées afin de protéger le mieux possible les entreprises face aux risques liés à leur activité. Mais, face à la diversité des offres, il devient parfois difficile de s’y retrouver.
 

Assurer les biens de son entreprise

Les locaux, le matériel, les marchandises et matières premières sont à protéger des dommages causés aux tiers et au propriétaire. Une assurance multirisque prévoit des garanties pour : les incendies, les cambriolages, les actes de terrorisme, les explosions, les dommages électriques et toutes les catastrophes naturelles. Certains dommages, comme le bris de matériel, ne sont pas compris dans les contrats de base.

Locataire ou propriétaire ?

Quand l’entreprise est locataire, son assurance doit comprendre la garantie de responsabilité envers le propriétaire. Si elle est propriétaire, l’assurance comprend la garantie valeur à neuf et pertes indirectes.

Des assurances multirisques à adapter

Suivant le secteur d’activité, il peut s’avérer judicieux de souscrire d’autres garanties pour prévenir du vol ou de la destruction accidentelle pour :
  • le matériel en location ou en crédit-bail ;
  • le transport de marchandises ;
  • le parc automobile ;
  • le risque informatique et les archives numériques…

Dans tous les cas, lors de la souscription d’un contrat d’assurance multirisques, vérifier les différents risques couverts est impératif, quitte à prendre des extensions pour protéger au mieux les biens de l’entreprise ou à conclure des contrats d’assurance au coup par coup pour les besoins ponctuels.

Assurer l’activité de son entreprise

Suite à un accident, l’activité de l’entreprise peut être mise à l’arrêt (totalement ou partiellement) entraînant une perte du chiffre d’affaires, voire menacer l’existence même de l’entreprise. Optionnelle, l’assurance perte d’exploitation est donc importante car l’entreprise doit continuer à honorer ses charges : salaires, loyers, emprunts, factures, etc.

Assurer son activité grâce à un contrat perte d’exploitation permet de bénéficier d’une indemnisation en cas de baisse ou disparition du chiffre d’affaires, mais aussi pour les frais supplémentaires engagés suite au sinistre. Ce type de contrat d’assurance est complémentaire à l’assurance multirisque qui ne rembourse que les biens détruits sans prendre en compte les conséquences financières du sinistre.

Assurer la responsabilité de l’entreprise

Souscrire une responsabilité civile professionnelle fait partie des obligations légales pour l’entreprise.

Prévenir des dommages

Assurer son entreprise contre les dommages est indispensable. En effet, les activités d’une entreprise peuvent entraîner des dommages matériels ou corporels à toute personne du fait de ses collaborateurs ou de son matériel : les conséquences financières peuvent être préjudiciables à la survie de l’entreprise. La responsabilité civile professionnelle permet donc de dédommager les victimes.

> À lire aussi : La responsabilité civile de l’entreprise : obligations et assurance

Connaître les responsabilités de son secteur d’activité

Selon les secteurs d’activité, il existe d’autres responsabilités civiles. La plus connue est la garantie décennale, obligatoire pour les professionnels du bâtiment. De même, si l’on confie des biens pour la vente ou la réparation à l’entreprise, il faudra souscrire une responsabilité civile spécifique.

Assurer l’humain

Souvent sous-estimée, la perte d’un collaborateur peut avoir des répercussions sur le fonctionnement de l’entreprise.

Assurer les personnes

La protection sociale des salariés fait partie des obligations légales de l’entreprise et couvre trois domaines :
  • la complémentaire santé ;
  • la prévoyance ;
  • la retraite complémentaire.
Ce sont des contrats d’assurance collectifs ouverts à l’ensemble ou une partie des salariés.

Assurance homme-clé

Optionnelle, elle garantit l’entreprise en cas de perte ou d’indisponibilité d’un ou plusieurs collaborateurs clé, ou de son dirigeant, et des préjudices liés à cet événement.

Protéger le dirigeant

Le dirigeant d’entreprise peut voir sa responsabilité engagée lors de fautes commises. Souscrire une assurance responsabilité civile du dirigeant garantit contre les conséquences financières lors des fautes commises par l’entreprise et couvertes par le contrat.

> À lire aussi : Choisir une assurance pour ses bureaux ou locaux : vers quels organismes assureurs peut-on se tourner ?


Il convient de faire appel aux services d’un professionnel afin d’obtenir un diagnostic précis des besoins de l’entreprise en termes d’assurance. Votre entreprise est-elle bien assurée ?


JLL vous informe…
JLL vous accompagne dans l’achat ou la location d’un local d’activité commercial. Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins. Des annonces ciblées à la vente à Lyon et à Paris

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: