Acheter un local commercial : les clés d'un projet d'achat

À l’inverse d’une location, acheter un local commercial se fait rarement sur un coup de tête. Il est important de se poser les bonnes questions avant l’achat pour vivre son projet sereinement et éviter les mauvaises surprises.

Quel type de bien immobilier choisir ? Comment financer son projet ?

Voici quelques éléments de réponse.

Définir le projet d’achat

La toute première étape avant d’acheter un local commercial consiste à faire le point sur ses besoins et son projet professionnel à plus ou moins long terme pour cibler un type de bien immobilier spécifique.

Acheter un local commercial : pour combien de temps ?

Avant de se lancer dans la lecture des petites annonces, il est important de répondre à cette question : combien de temps vais-je occuper le local commercial que j’envisage d’acheter ? En effet, s’il s’agit d’un premier achat, il est probable que la taille de ce local commercial ou de ces bureaux ne soit plus suffisante dans quelques années, selon l’évolution de votre entreprise. Dans ce cas, il peut être intéressant d’acheter un local commercial de taille moyenne. En revanche, si l’entreprise est déjà pérenne ou que la personne qui travaille de manière libérale souhaite se constituer une clientèle sur le long terme, le projet d’achat doit prendre en compte différents paramètres, comme les possibilités d’aménagement de l’espace.

Où acheter un local commercial ?

La réponse à cette question est primordiale. Selon l’emplacement du local commercial ou des bureaux, l’affluence des clients ne sera pas la même. Il est donc nécessaire d’évaluer le potentiel de chaque zone, en fonction de l’activité pratiquée : des bureaux d’entreprise peuvent par exemple être situés dans une zone industrielle, ce qui est plus difficile pour le cabinet d’un médecin de famille, par exemple.

Projet d’achat concret : maison ou appartement ?

Une fois que la durée d’occupation et la zone d’achat sont définies vient le moment d’envisager le bien immobilier de manière plus concrète. Maison ou appartement ? Local commercial neuf ou ancien ? Évidemment, le budget entre alors en ligne de compte, mais ce n’est pas le seul paramètre à envisager.

Un local commercial neuf est idéal pour obtenir un local commercial clé en main. Le local commercial ancien, quant à lui, offre plus de cachet, mais demande éventuellement des travaux de rénovation qui peuvent être difficiles à supporter au quotidien et grever le budget.

Le choix de l’achat d’une maison ou d’un appartement dépend des besoins de l’entrepreneur. Un appartement convient bien pour l’installation de bureaux ou d’un cabinet, tandis qu’une maison sera peut-être plus adaptée à l’exploitation d’une boutique. La superficie du local commercial doit également être prise en compte dans l’élaboration du projet d’achat : la surface nécessaire n’est pas la même pour un professionnel qui travaille seul et ne reçoit pas de client que pour une entreprise de 20 personnes qui accueille des visiteurs.

Acheter un local commercial adapté à ses besoins

Pour être certain de profiter d’un local commercial confortable et adapté à ses besoins, l’acheteur doit enfin définir de manière précise les « plus » indispensables à un local commercial, et les atouts superflus.

Par exemple, la présence d’un espace de stockage est indispensable pour une boutique. De même, un parking privé s’avère être un véritable atout pour quelqu’un qui souhaite acheter un local commercial situé au centre-ville.

Dans tous les cas, les normes d’hygiène et de sécurité doivent être inspectées.

Aspect financier du projet d’achat

Forcément incontournable lors de l’élaboration d’un projet d’achat, l’aspect financier doit être envisagé de manière réaliste et précise pour que l’acheteur puisse mener à bien son projet.

Économiser avant d’acheter un local commercial

Même si les revenus du futur propriétaire sont peu élevés, il est important de se constituer un capital qui servira d’apport au prêt. Cette épargne peut être réalisée de manière simple, en mettant de l’argent de côté. Elle peut également faire l’objet d’un plan bancaire spécifique, comme c’est le cas du PEL (Plan Epargne Logement) si le local commercial comprend la résidence principale de l’entrepreneur, ou du PEA (Plan d’Epargne en Actions) s’il a moins de 5 ans.

Les aides financières pour le projet d’achat

Pour bénéficier d’un budget plus élevé ou de taux d’intérêts moindres, il est important de se renseigner durant la phase de projet d’achat sur les différentes aides financières proposées. De nombreux types de prêts sont proposés aux professionnels :
- Le crédit bancaire classique : il peut être à taux fixe ou à taux révisable, et sert à financer les besoins corporels ou incorporels.
- Le PCE (Prêt à la Création d’Entreprise) : ce prêt est accordé aux entreprises de moins de 3 ans. Il permet de bénéficier d’une somme de 2000 à 7000 euros remboursable sur une période de 5 ans, et qui n’engage pas la caution personnelle de l’entrepreneur.
- Le crédit-bail immobilier : ce type de financement consiste en une location longue durée avec option d’achat. Il s’applique notamment pour les projets d’achat d’un montant supérieur à 150000 euros. Dans certains cas, les loyers versés durant l’exécution du crédit-bail peuvent être déduits fiscalement.
- Le prêt d’honneur ou le crédit solidaire : ce type de prêt peut être accordé par des réseaux professionnels ou des organismes d’initiatives locales.
- Les aides publiques et les subventions : ces aides peuvent intervenir selon certaines conditions (25% d’apport personnel, engagement de maintien de l’activité dans la région sur une certaine durée, etc.).

La bonne banque pour acheter un local commercial

En matière de prêt immobilier, la banque habituelle de l’acheteur n’est pas forcément la plus avantageuse. Pendant la préparation du projet d’achat, il est conseillé de consulter différents organismes bancaires pour comparer leur plan de financement et leurs taux d’intérêt, afin d’être en mesure de faire jouer la concurrence.

> À lire aussi : Le prêt d’honneur

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: