Télétravailleurs : les clés de la réussite pour travailler à distance

L’OBERGO (l’OBservatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ERGOstressie) a mené une vaste enquête auprès de 350 télétravailleurs concernant leur mode de travail particulier.
L’étude a permis de dégager, du côté des salariés et des entreprises, les conditions à réunir afin de travailler à distance de manière efficace.
Quelles sont les clés de la réussite du télétravail ? Le point avec Ciel, mon Bureau !

Selon les résultats de l’enquête menée par l’OBERGO, le télétravail entraîne une meilleure qualité de vie personnelle, puisque chaque télétravailleur gère son temps et ses moments libres à sa guise. Cependant, le travail à distance génère un accroissement du temps de travail ressenti. Quelques conditions doivent donc être réunies pour permettre un télétravail efficace, sans qu’il n’empiète trop sur la vie privée du salarié.

Travailler à distance de manière efficace

Pour être un télétravailleur accompli, il faut tout d’abord aimer travailler seul, à l’écart d’un collectif de travail ou d’une équipe. L’idéal est d’être déjà bien intégré aux réseaux professionnels internes de l’entreprise, afin de diminuer le risque d’isolement. Par ailleurs, un tel mode de travail n’est efficace que s’il est à temps partiel, à raison de trois jours par semaine au maximum.

Pour travailler à distance sans altérer la qualité de leur travail, les salariés doivent également manifester une certaine autonomie professionnelle, technique et en matière de gestion du temps.

D’un point de vue légal, le salarié doit négocier et signer un contrat écrit qui lui permette de travailler à distance et qui en énonce les conditions. Un rapport de confiance avec l’entreprise et le management est également nécessaire pour adopter ce mode de travail. Bien entendu, la fonction occupée doit présenter un fort degré d’autonomie en matière d’organisation et doit pouvoir être gérée grâce à un système de gestion par objectif.

Concernant l’environnement domestique, le télétravailleur doit disposer d’une famille « télétravail-compatible ». Son conjoint ainsi que ses enfants doivent comprendre que même s’il est à la maison, son travail nécessite des moments de calme, pendant lesquels il ne doit pas être sollicité. Son logement doit également être adapté à son travail et disposer d’une connexion Internet, d’un bureau et d’une ligne privée pour recevoir ses appels professionnels par exemple.

> À lire aussi : Les pièges du télétravail à éviter

Optimiser les résultats des télétravailleurs au sein des entreprises

La réussite d’un travail effectué à distance dépend aussi des moyens mis en œuvre par l’entreprise. Celle-ci doit faire confiance à ses télétravailleurs et être convaincue que l’amélioration de la qualité de vie au travail et hors travail de ses salariés leur permettra d’augmenter leur productivité.

L’entreprise doit aussi gérer la mise en place de dispositifs permettant aux salariés de travailler à distance ; elle doit aussi informer les différents collaborateurs de ce changement, de ses raisons et de ses objectifs. Elle doit mettre en place des formations pour toute la ligne hiérarchique, les télétravailleurs et leurs collègues. Si nécessaire, elle doit aussi négocier un accord d’entreprise sur le télétravail avec les organisations syndicales.

Le rôle de l’entreprise consiste aussi à reconnaître les particularités du travail nomade. Elle doit enfin être en mesure de justifier et d’expliquer que le travail à distance n’est pas bénéfique à tous les métiers, ni à tous les salariés.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: