Sauveteur secouriste du travail : sa formation et son rôle au sein de l’entreprise

En quoi consiste la formation au secourisme en entreprise ? Quel est le rôle d’un secouriste du travail ? Tous les salariés peuvent-ils accéder à cette formation ?
Toutes les réponses avec JLL.

Le rôle du secouriste du travail

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est formé pour intervenir en cas d’urgence et porter secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise, dans l’attente de l’arrivée des secours. Agissant pendant son temps de présence au sein de son entreprise, il applique les procédures d’intervention et utilise les équipements de secours présents dans l’entreprise.

Le sauveteur secouriste du travail est un membre du personnel qui a bénéficié d’une formation obligatoire pour accéder à ce statut. Selon le Code du travail (article R. 4224-15), la présence d’un employé ayant suivi une formation au secourisme en entreprise n’est pas obligatoire, sauf :

  • dans les ateliers où sont effectués des travaux dangereux ;
  • dans les chantiers occupant au minimum 20 personnes pendant plus de 15 jours et où sont effectués des travaux dangereux.
Dans les autres entreprises, sa présence n’est donc pas imposée, mais elle est fortement conseillée.

En cas d’accident, l’action du sauveteur secouriste du travail est relativement limitée. En effet, son action auprès de la victime se limite aux quelques minutes qui précèdent l’arrivée des secours spécialisés. Disposant de peu de moyens, le secouriste doit aller à l’essentiel, car les trois premières minutes sont souvent décisives pour la victime. Par ailleurs, le sauveteur secouriste n’intervient que dans l’enceinte de son entreprise. Le Code pénal l’invite néanmoins à mettre ses connaissances au profit de toute personne en danger, dans la mesure où il ne met pas sa propre vie en péril.

Le sauveteur secouriste du travail est aussi un acteur de la prévention au sein de son entreprise. Il doit connaître les risques spécifiques à son entreprise, repérer les risques potentiels et faire remonter ses observations à ses supérieurs et aux instances chargées de la prévention.

La formation au secourisme en entreprise

Tout salarié peut accéder à la formation au secourisme en entreprise, sans condition particulière. Les objectifs de cette formation sont multiples :

  • connaître le comportement à adopter et les gestes de premiers secours, comme mettre en sécurité la personne accidentée, utiliser un défibrillateur ou agir correctement face à une blessure ou un étouffement, par exemple ;
  • savoir qui alerter, dans l’entreprise ou à l’extérieur, et par quel moyen ;
  • repérer les situations dangereuses dans l’entreprise et être en mesure de les relayer aux personnes concernées ;
  • participer si nécessaire à la mise en place d’actions de prévention et de protection.
Après une série d’évaluations, la formation au secourisme en entreprise donne accès au certificat de sauveteur secouriste du travail, valable 24 mois au niveau national. D’une durée minimale de 12 heures, son coût varie en fonction des organismes de formation.

Tous les deux ans, une mise à niveau des compétences du salarié formé est nécessaire. Cette « mise à jour » de la formation au secourisme en entreprise, appelée « recyclage », consiste à réévaluer ses acquis pendant une session de sept heures en moyenne. Ce stage est obligatoire pour prolonger la validité de son certificat pendant une nouvelle période de deux ans.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: