Les règles de sécurité incendie : affichage, extincteur et issue de secours

En France, les questions de sécurité incendie ne sont pas à prendre à la légère ; en effet, de nombreux incendies se déclarent quotidiennement dans les locaux professionnels et commerciaux et peuvent causer de graves dommages, autant humains que matériels.
Savoir gérer le risque incendie dans vos locaux est fondamental : quelle est la réglementation en vigueur concernant les règles de sécurité incendie ? Quels équipements mes bureaux doivent-ils posséder ?

Les règles de sécurité incendie ; ce que dit la réglementation

Selon le Code du travail, tout chef d’établissement a pour obligation de former son personnel à la sécurité incendie. La réglementation en matière de sécurité incendie en entreprise a pour objectif de protéger les individus : elle est ainsi est très stricte.
Une série de lois, décrets et de directives oblige l’entreprise à mettre en place des moyens techniques mais aussi humains afin de mieux gérer les risques d’incendie.

Ainsi, les décrets fondamentaux ont pour but de :
– prévoir d’établir des instructions d’évacuations du personnel pour les établissements de moins de 50 personnes ;
– instaurer une obligation pour l’entreprise en matière de lutte contre l’incendie.


Les consignes de sécurité incendie

Avant, seules les entreprises de plus de 50 salariés avaient l’obligation d’afficher des consignes de sécurité incendie. Aujourd’hui, toutes les entreprises sont concernées et doivent informer et afficher ces consignes dans leurs locaux.
Ces consignes comportent :
– la liste du matériel de secours ;
– la désignation du personnel chargé de prévenir les secours ;
– la désignation du personnel chargé de diriger l’évacuation du personnel ;
– les listes des moyens d’alerte et d’évacuation ;
– la liste d’essais et de vérification du bon fonctionnement du matériel ;
– les informations de contact du service de secours.

Il faut savoir que tout chef d’établissement doit former son personnel à la sécurité incendie lors de son embauche. Sa responsabilité sera impliquée en cas de sinistre.

Il est donc conseillé de rajouter à cette liste, en interne :
– les consignes de sécurité incendie pour évacuer (où se diriger, le point de rassemblement) ;
– les exercices périodiques obligatoires.


Le plan d’évacuation

Ce document n’est pas une obligation du Code du Travail. Il est cependant recommandé et fait partie inhérente des consignes de sécurité incendie. Ce document doit donc contenir les informations qui faciliteront l’évacuation des bâtiments en cas d’incendie, telles que :
• le plan du bâtiment ;
• le point de rassemblement, et le cheminement jusqu’aux sorties de secours;
• la situation des extincteurs, et des alarmes ;
Le plan d’évacuation doit respecter la norme NF S 60-303 et doit être placé à chaque niveau du bâtiment, à proximité des escaliers et des portes afin d’être vus par tous.


Les équipements obligatoires pour assurer la sécurité contre les incendies

Toute entreprise doit être en possession d’équipements obligatoires contre le risque incendie.

Les extincteurs

Le dirigeant de l’établissement doit prévoir des moyens de lutte contre les incendies afin d’assurer la protection du personnel.
Ainsi les extincteurs sont un équipement indispensable pour la sécurité incendie. Ils doivent être en nombre suffisant, en bon état de fonctionnement et visibles et donc facilement accessibles.
Tous les appareils doivent être vérifié une fois par an.

Le désenfumage

Le désenfumage des locaux est une obligation stipulée par l’article R 235.4.8 du Code du travail. Un système de désenfumage est donc obligatoire et doit permettre d’évacuer la fumée de manière à dégager les voies empruntées pour sortir. Le désenfumage permet aussi de limiter la propagation de la fumée dans les locaux. Ils nécessitent d’être en parfait état de fonctionnement et donc d’être entretenus et vérifiés au minimum une fois par an.

Les voies de dégagement

Il est obligatoire de prévoir des issues de dégagement, ou issues de secours selon les articles R. 232-12 à R. 232-14—1.
Le nombre des issues de secours varie en fonction du nombre de salariés. Si l’effectif est inférieur à vingt personnes, une issue de secours de 90 cm de large est suffisante. Au-delà de vingt salariés, il est indispensable de prévoir des issues de secours supplémentaires. Dans tous les cas, les dégagements doivent permettre une évacuation rapide et en toute sécurité des salariés de l’entreprise.

L’alarme sonore

Ainsi, l’alarme incendie est l’équipement obligatoire afin de prévenir et d’alerter en cas de risque incendie. Toutes les entreprises, quelque soit son nombre de salariés, doivent être équipés d’un système d’alarme sonore selon l’article R. 4227-34 du code du travail.
Ce signal sonore doit être distinctif pour ne pas être confondu avec un autre.
En outre, il doit être audible de tout point du bâtiment avec une autonomie minimale de 5 minutes.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: