En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur.
En savoir plus sur la gestion des cookies et sur la protection de la vie privée. Fermer .

Le sport au bureau : un outil de performance pour l’entreprise ?

Le sport en entreprise est une thématique qui ne doit pas être négligée par les entreprises. En effet, l’activité sportive peut contribuer au bien-être global des salariés et jouer un rôle dans la performance de l’entreprise.
Que faut-il savoir sur la pratique du sport au travail en France ? Quels sont les bénéfices apportés par le sport en entreprise ?

La place du sport en entreprise : où en est-on ?

En 2012, la question du sport en entreprise a fait l’objet d’une note du Centre d’Analyse stratégique (CAS). Il en est ressorti qu’environ 48 % des salariés ont une activité sportive mais que seuls 13 % d’entre eux la pratiquent sur leur lieu de travail. Ce taux, qui est relativement bas, démontre que la pratique d’une activité physique au sein du lieu de travail est loin d’être démocratisée. On notera cependant, une différence entre les grandes entreprises et les PME ou TPE. De manière générale, la pratique sportive est plus répandue dans les grandes entreprises.

Pour quelles raisons le sport n’est-il pas davantage pratiqué en entreprise ?

La pratique d’une activité sportive dans un environnement professionnel fait l’objet de réticences et d’appréhensions de la part des salariés comme des entreprises.

Le sport au travail vu par les entreprises

Du côté des entreprises, les principaux freins à un développement du sport dans la sphère professionnelle sont les suivants :
• Le sport est souvent considéré comme une activité relevant de la vie personnelle des salariés ;
• Le sport est assimilé à un loisir pouvant avoir une influence sur l’efficacité des salariés lorsqu’il est pratiqué en entreprise ;
• L’intégration du sport au sein de l’entreprise suppose de repenser en profondeur l’organisation de la vie de l’entreprise ;
• Le manque de place dans les locaux.
On notera également qu’un grand nombre d’entreprises ne sait pas à quels interlocuteurs s’adresser pour obtenir des informations concernant la mise en place d’une activité sportive.
Les collectivités locales ou encore la Fédération Française du Sport en Entreprise sont des interlocuteurs privilégiés dans ce domaine.

Le sport en entreprise vu par les salariés

Voici les principales conclusions mises en lumières concernant le point de vue des salariés sur le sport au travail :
• L’image du sport corporatif où la compétition occupe une place centrale est très présente dans l’esprit des salariés. Le sport en entreprise est assimilé à une activité où le plaisir et la détente n’ont pas leur place ;
• Les salariés éprouvent une gêne à se retrouver dans un cadre moins formel et en situation de « relâchement » (en tenue de sport) avec leurs collègues ou supérieurs hiérarchiques ;
• La question de la mixité fait également partie des préoccupations des salariés, et notamment des femmes ;
• L’offre existante concernant l’activité sportive au travail ne serait pas adaptée aux différents niveaux d’aptitudes physiques des salariés (salariés en situation de handicaps, seniors…). En effet, l’offre est plus développée pour les salariés ayant déjà une pratique du sport à haut niveau ;
• Le sport est parfois perçu comme un moyen de « contrôler » d’avantage ses salariés de l’entreprise ;
• Les infrastructures sont parfois éloignées, difficilement accessibles.

Pourquoi le développement du sport au travail est-il important ?

Le sport est une question qui ne doit pas être négligée par les entreprises, d’un point de vue légal comme économique.

Les responsabilités de l’employeur

Selon le Code du Travail, l’employeur est tenu de veiller à la santé et au bien-être de ses salariés. La mise en place d’activités physiques au travail peut être un très bon moyen d’effectuer la prévention santé et de lutter contre de nombreuses pathologies souvent liées au travail comme le stress, les troubles musculo-squelettiques (TMS), la fatigue chronique, etc.

Le sport, un moyen d’améliorer la performance de l’entreprise ?

De nombreuses études ont permis de démontrer que la pratique du sport dans le cadre du travail a des répercussions positives sur le bien-être des employés et sur la santé économique de l’entreprise. Elle permet notamment de :
• Limiter le taux d’absentéisme et de turnover : une étude en Angleterre a permis de déterminer que les entreprises engagées dans la promotion et de la pratique sportive connaissent une baisse du taux d’absentéisme de l’ordre de 30 à 40 % Ces entreprises présentent également un taux de turnover en moyenne 25 % moins élevé que les autres ;
• Améliorer l’efficacité des salariés : la pratique du sport contribue au bien-être des salariés et est un vecteur d’efficacité et de motivation ;
• Limiter la durée des arrêts maladie : aux Pays-Bas, les entreprises qui promeuvent la pratique du sport et l’intègrent dans leur quotidien constatent une durée moins importante des arrêts maladie de leurs salariés.

Des initiatives à étudier

Il y a de nombreux exemples d’entreprises qui ont réussi, avec succès, à intégrer la promotion et la pratique de l’activité sportive. Leur cas peut tout à fait servir d’inspiration ou d’exemple aux entreprises qui s’interrogent sur la pratique du sport en entreprise. Voici des exemples d’initiatives prises par les entreprises :
• Intégration d’une salle de sport ou de gym à leur locaux afin d’inciter les salariés à pratiquer une activité physique régulière. Certaines entreprises vont jusqu’à mettre une piscine à disposition de leurs salariés ;
• La mutualisation d’offre sportive entre plusieurs entreprises peut-être intéressante pour les groupements de PME et TPE ;
• Demande de prêt ou de location des infrastructures publiques auprès des collectivités locales ;
• L’instauration d’ateliers animés par des professionnels intervenant dans les locaux peut aussi être une option.

Des entreprises du secteur de la construction automobile ont par exemple mis en place des séances d’étirements et d’assouplissements pour les salariés effectuant un travail à la chaîne (cela peut aussi être appliqué à des salariés travaillant dans des bureaux) ;
Dans tous les cas, quels que soient les choix effectués, la règle la plus importante est d’adapter l’offre en fonction du type d’activité de l’entreprise et du profil des salariés. Il est également indispensable d’aménager des temps dédiés pour les activités proposés et de faciliter leur accessibilité.

À noter : Le CAS préconise l’intégration de modules sur l’amélioration de la santé et du bien-être dans les formations sur les ressources humaines afin de faciliter le développement de la culture du sport dans les entreprises.

En outre, il recommande de prêter une attention particulière aux salariés seniors pour qui l’offre, quand elle existe au sein de l’entreprise, n’est pas toujours bien adaptée.

Note : L’étude du Centre d’Analyse Stratégique sur la question du sport au travail est disponible en ligne : http://www.strategie.gouv.fr/content/sport-sante-des-salaries-NA298
JLL France 40-42 rue La Boétie Paris 75008
Connexion
      
Contactez-nous
01 40 55 85 55
Our offers
Back To Navigation
0 True MyJLL-register
Vous n'avez pas encore créé compte MyJLL? Savez-vous qu'il vous permet de gérer facilement vos recherches et alertes emails: créez votre compte.

L'adresse email saisie correspond déjà à un compte MyJLL. Veuillez utiliser une autre adresse email.
Les mots de passe saisis ne sont pas identiques
Le prénom est obligatoire

Prénom

Le nom est obligatoire

Nom

L'email est obligatoire

Email

This field is required

Mot de passe

This field is required

Confirmez votre mot de passe

Le mot de passe doit comporter 8 caractères minimum, dont des majuscules et des minuscules