Une bonne ambiance au travail : 5 conseils aux managers !

La vie de chef d’entreprise et de manager n’est pas toujours simple au quotidien. Il faut à la fois gérer ses obligations et s’assurer que ses collaborateurs travaillent dans un environnement convenable et une atmosphère agréable.

Voici quelques conseils pour créer une bonne ambiance de travail et la maintenir au fil du temps.

1. Être à l’écoute de ses salariés

Être à l’écoute de ses salariés est primordial pour préserver une bonne ambiance de travail. En effet, un manager doit être attentif et demeurer à l’affut des éventuels problèmes ou tensions pouvant survenir au quotidien. Pour inciter les salariés à communiquer, le manager doit faire en sorte de rester accessible. Cela passe par des gestes simples comme par exemple laisser la porte de son bureau ouverte le plus souvent possible ou poser régulièrement des questions aux membres de son équipe. Lorsque les salariés font la démarche de s’exprimer, il est impératif de prendre en compte ce qu’ils disent, que cela soit positif ou négatif. Manager et salariés doivent pouvoir réfléchir ensemble et de manière constructive à une solution qui puisse convenir à chacun. Un manager attentif et impliqué permettra de renforcer le bien-être et la motivation des salariés. Cela aura nécessairement des répercussions sur l’ambiance de travail.

2. Montrer sa reconnaissance aux salariés

La vie en entreprise alterne souvent entre périodes de travail intenses et périodes plus calmes. Ce rythme soutenu met les nerfs et les compétences des salariés à rude épreuve. Tout effort particulier ou tout résultat couronné de succès doit être souligné et reconnu par le manager. Montrer sa reconnaissance à l’équipe est un très bon outil de motivation au quotidien. Cette positivité servira la bonne ambiance au travail sur le long terme.

3. Créer des temps conviviaux

Il est bénéfique de créer des occasions pour que les salariés puissent se retrouver et échanger dans un cadre détendu et sans pression professionnelle. Cela permet de favoriser le team building et, in fine, d’améliorer la cohésion et la performance des équipes de travail.
En effet, les liens noués hors cadre professionnel ont généralement une bonne influence sur la communication des individus dans la sphère de travail. Il est possible créer des moments conviviaux de plusieurs manières au sein de l’entreprise :
• des «rendez-vous » réguliers comme des petits déjeuners ou des déjeuners ;
• des « rendez-vous » ponctuels comme des journées à thème, des soirées informelles, des sorties à des matches de sports etc.

Consulter ses salariés ou son équipe sur leurs préférences et les impliquer dans l’organisation des différents événements est recommandé afin de maximiser les effets positifs.

Une règle d’or : évitez de parler travail lors de ces moments de détente !

4. Laisser sa mauvaise humeur au placard

Il arrive parfois que la bonne humeur ne soit pas au rendez-vous au lever. Dans ce cas, pour qu’une bonne ambiance de travail soit conservée, il convient de laisser ses problèmes chez soi et de ne pas répercuter son mal-être sur son équipe. La mauvaise humeur étant parfois communicative, elle pourrait se propager très rapidement et avoir des effets ravageurs sur la dynamique de travail des différents collaborateurs.

5. Identifier les perturbateurs

Maintenir une bonne ambiance au travail implique également de contrôler les comportements négatifs et perturbateurs. Face à la propension de certains salariés à distiller leur mauvaise humeur et à nuire à l’ambiance de travail, le manager doit pouvoir réagir. Si ces comportements se font trop fréquents, ils peuvent finir par insupporter les autres salariés et nuire à la dynamique de l’équipe. En tant que manager, il convient d’engager le dialogue de manière à connaître la ou les sources de mécontentement des trublions. Si les comportements négatifs persistent, il ne faut pas hésiter à faire preuve de fermeté. Une bonne ambiance au travail, ça se travaille !

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: