Repas de Noël d’entreprise : comment et où l’organiser ?

La période des fêtes de fin d’année constitue le moment idéal pour se réunir autour d’un repas de Noël, resserrer les liens au sein de l’équipe et finir l’année sur une touche positive avant d’entamer la nouvelle.
Mais entre les envies de chacun, le nombre de convives et le choix du lieu, l’événement doit être prévu suffisamment à l’avance pour être une réussite. Découvrez comment organiser un repas de Noël en entreprise, avec JLL.

Repas de Noël en entreprise : les éléments à prendre en compte

Destiné à réunir les salariés de l’entreprise dans une ambiance détendue autour d’une bonne table, le repas de Noël peut vite tourner au fiasco s’il n’est pas suffisamment préparé. Régime alimentaire, coût, nombre de convives… N’oubliez aucun détail !

Attention aux allergies alimentaires

Un collaborateur allergique au poisson invité dans un restaurant de fruits de mer risque de faire grise mine en découvrant le menu. De la même manière, quelqu’un qui ne supporte pas la cuisine épicée vous sera reconnaissant de ne pas réserver dans un restaurant indien. Pour que le repas de Noël de l’entreprise soit un bon moment pour tout le monde, pensez à vous renseigner sur les intolérances ou les allergies des convives au moment d’organiser l’évènement. Renseignez-vous également auprès des restaurateurs pour savoir s’ils proposent des alternatives pour contourner ces intolérances.

Prenez en compte les préférences culinaires de chacun

Il est toujours plus agréable pour un végétarien d’avoir d’autres alternatives qu’un rôti de dinde ou un pavé de saumon à son menu. Pour éviter de créer un malaise, faites en sorte que ceux qui ne mangent pas de viande, de porc ou de bœuf en raison de leurs convictions personnelles passent tout de même un bon moment, sans se sentir mis à l’écart ni être contraints de vider la panière à pain pour ne pas mourir de faim.

Quel budget, pour combien de personnes ?

Pour éviter de mettre les salariés dans l’embarras, mieux vaut définir les conditions du repas de Noël au préalable, comme par exemple le budget. Si certaines entreprises offrent le repas à tous leurs collaborateurs, d’autres préfèrent laisser chacun régler sa part, en ne payant par exemple que le vin, l’apéritif et une éventuelle sortie avant ou après le repas. Attention donc aux frais engagés : certains employés n’auront peut-être pas les moyens de s’offrir une soirée dans un prestigieux restaurant 3 étoiles. Si les conjoints sont les bienvenus, demandez à chaque salarié de confirmer leur venue plusieurs jours en amont, pour éviter de voir le nombre de convives varier du simple au double la veille du dîner. Bien entendu, n’oubliez pas d’informer le restaurateur du nombre définitif de couverts pour qu’il puisse s’organiser en conséquence.

Repas de Noël : qu’est-ce qu’on mange !?

Le choix du restaurant est un élément essentiel. En fonction du nombre de salariés conviés et de l’ambiance de l’entreprise, tout est possible pour un repas de Noël, du plus classique au plus décalé.

Le restaurant traditionnel

Plaisant généralement à la plupart des convives, la cuisine traditionnelle est une valeur sûre pour un repas de fête. Huîtres, feuilletés de saumon, dinde aux marrons, escargots, bûche et entremet glacé : si le repas s’annonce aussi prévisible qu’équilibré, c’est la qualité de l’établissement qui fait généralement la différence.

La cuisine à thème

Pour oublier le froid du mois de décembre, pourquoi ne pas partir à la découverte d’autres horizons et de saveurs lointaines? Cuisine d’Amérique du sud, d’Asie, d’Afrique ou d’Europe : le choix est vaste pour régaler tout le monde et voyager à moindre frais lors du repas de Noël d’entreprise.

Le « fait maison »

Quoi de plus gratifiant que de préparer soi-même le repas des fêtes avant de le partager entre collègues ? Plusieurs ateliers de cuisine proposent à ce titre des cours en groupe, dans leurs locaux ou dans votre entreprise, pour chapeauter l’activité, cadrer les apprentis cuisiniers et éviter de fêter le réveillon devant un plat de nouilles à l’eau. La solution idéale pour partager un moment ludique et convivial…à condition que chacun y mette du sien.

Le repas familial

Si vos salariés ont des enfants, vous pouvez, en fonction des moyens de l’entreprise, organiser un repas en invitant conjoints et enfants. Dans un restaurant, dans l’entreprise ou dans une salle louée pour l’occasion : les alternatives sont multiples. Des activités et des cadeaux peuvent aussi être prévus à l’attention des plus jeunes pour que la fête profite à tout le monde.

Le décalé (et assumé)

Idéal pour fuir les traditions, les repas trop copieux et les avalanches de guirlandes scintillantes, optez pour le repas décalé ! Volontairement kitsch, pas vraiment prestigieux et plutôt loin de l’esprit de Noël, l’objectif est de passer un bon moment tous ensemble et de prendre le contrepied des fêtes de fin d’année, dans un karaoké ou face à un énorme burger. Un repas de Noël d’entreprise à réserver par exemple à une équipe jeune, à l’humour un peu potache et à l’esprit ouvert, voire tout à la fois.

Et vous, comment se présente votre repas de Noël en entreprise ?

> À lire aussi : Idées de cadeau pour un Secret Santa au bureau : quoi offrir à un(e) collègue ?

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: