Parler de salaire entre collègues : une source de conflits au travail ?

Sujet tabou en France, la rémunération peut rapidement devenir une source de conflits au travail, occasionnant jalousies et commérages. Pourtant, parler de son salaire avec son entourage professionnel permet de se positionner au sein de l’entreprise et d’évaluer son niveau de reconnaissance. Comment évoquer l’aspect financier avec ses collègues de travail sans créer de tensions ? Peut-on évoquer ce sujet avec tout le monde ?

Parler de son salaire avec ses collègues de travail pour booster sa motivation

Dans certains cas, le fait de parler de son salaire peut avoir une résonnance positive et assainir les relations professionnelles. Certains salariés éprouvent par ailleurs le besoin d’évoquer leur rémunération avec leurs pairs, au moment de renégocier leur salaire ou simplement pour se situer par rapport aux autres.

Loin du bureau ou du stress du quotidien, mieux vaut aborder le sujet en privé avec un collègue de travail seul, pendant une pause déjeuner à l’extérieur ou durant un séminaire par exemple. En lançant la discussion avec un collègue d’un autre service, ou dont les fonctions sont très éloignées des vôtres, vous évitez le spectre de la comparaison et d’une éventuelle jalousie.

Par ailleurs, le sujet est plus facile à évoquer dans les entreprises où les grilles de rémunération sont transparentes et affichées. Chez les commerciaux par exemple, le fixe de base et les modes de calcul de la part variable sont connus de tous. De la même manière, dans les grandes entreprises, les rémunérations sont souvent fixées en fonction du diplôme et de l’école d’origine de chaque collaborateur. Parler de salaire devient alors un outil de motivation et d’émulation entre collègues.

Mais pour envisager d’évoquer son salaire avec les autres, encore faut-il être prêt à connaître leur rémunération, et à accepter qu’ils soient mieux rémunérés que vous malgré des responsabilités équivalentes ou une arrivée plus récente dans l’entreprise. Frustrante, la découverte peut aussi s’avérer constructive pour connaître votre degré de reconnaissance dans l’entreprise et éventuellement demander un entretien avec votre supérieur pour en discuter, avant que cela ne soit une source de conflit au travail.

À lire aussi : Gérer les conflits au travail : je déteste mon collègue

Parler de salaire, la porte ouverte aux conflits au travail

Évoquer sa rémunération avec ses collègues de travail, c’est aussi prendre le risque de générer des tensions avec l’ensemble de son entourage professionnel.

Si vous êtes conscients de gagner plus que vos collègues à poste et à formation équivalents, le sujet pourrait rapidement vous attirer les foudres du reste de l’équipe…Et donner le coup d’envoi des mesquineries gratuites. Surcharge de travail pour justifier votre rémunération supérieure, messes basses, jalousies : les attitudes de certains pourraient empoisonner votre quotidien et provoquer certains conflits au travail. Évitez également de parler d’argent si vous savez que vous avez eu droit à un « traitement de faveur » lors de votre embauche, grâce à l’une de vos compétences particulièrement recherchée.

Enfin, gardez à l’esprit que vous comme vos collègues bénéficiez peut-être d’avantages en nature, de bonus, de systèmes d’épargne salariale qui s’ajoutent à votre rémunération. En plus de cela, certains salariés ont tendance à « gonfler » leur paie par fierté, ou par peur d’être en dessous des autres. Si vous décidez de parler de salaire, vous pouvez envisager de donner une somme approximative ou incomplète car il y a fort à parier que vos collègues en feront probablement autant.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: