Coworking : les entreprises louent leurs espaces libres aux nomades

Apparue aux États-Unis,  cette nouvelle tendance est simple ; des entreprises nomades utilisent, au gré de leurs besoins, les espaces libres d’autres sociétés.
Focus sur cette façon encore inhabituelle de coworker qui débarque en France.
  • Le coût de l’immobilier comme postulat
Les locaux sont le deuxième poste de dépenses des entreprises. Si l’on considère le coût du mètre carré, que ce soit à la location ou à la vente, notamment dans les grandes métropoles comme Paris et Lyon, il n’est pas surprenant que certaines entreprises deviennent nomades et abandonnent l’idée d’avoir un siège fixe. Start-up ou autres entreprises privilégient des bureaux au sein d’autres sociétés, bénéficiant elles-mêmes d’espaces non utilisés.

  • Un coworking sur mesure pour ces entreprises nomades
Internet a sans doute démocratisé cette pratique qui intéresse tant les entreprises demandeuses que celles disposant de locaux ou d’espaces vacants. Les centres d’affaires, en louant des espaces sans contraintes particulières de durée, disposaient jusqu’ici de cette primauté.  Sont ensuite apparus les espaces de coworking dans lesquels les  nomades pouvaient travailler. Aujourd’hui, les entreprises bénéficiant d’espaces inoccupés proposent leurs services. C’est notamment le cas des cabinets d’avocats, des agences de communication, des écoles ou des hôtels dont les salles de réunion sont régulièrement vacantes.

Cette nouvelle tendance attire de plus en plus les jeunes entrepreneurs indépendants, les sociétés qui se lancent ou celles adeptes du nomadisme mais également toute entreprise ayant un besoin ponctuel de formation, de coaching ou simplement désireuse de sortir du cadre habituel.

Un créneau encore novateur que certaines entreprises ne manqueront pas de développer.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: