Booster sa créativité au travail

On parle à tout bout de champs de la créativité, comme étant un élément important à cultiver, travailler et développer en vue de l’amélioration constante des performances du site. La créativité au travail est-elle un effet de mode ou une caractéristique à développer de manière constante ? Au sein d’un pays aussi porté vers l’innovation, autant dans les nouvelles technologies que la création de nouveaux modèles économiques, il semble particulièrement nécessaire de se développer à ce niveau. Dans cet article, découvrez quelques clés et astuces pour booster sa créativité au travail, en collaboration avec Hub-Grade, plateforme de location de bureaux à Lyon et Paris. 

Qu’est-ce que la créativité au travail ?

La notion de créativité revêt malgré elle un caractère assez abstrait, on ne sait pas précisément à quel cadre elle s’applique.

Petite définition sur Wikipédia : “capacité d'un individu ou d'un groupe à imaginer ou construire et mettre en œuvre un concept neuf, un objet nouveau ou à découvrir une solution originale à un problème.”

Fort heureusement, Wiktionary nous permet d’avoir un avis plus précis sur la question : “Partie d’un processus de conception qui se situe après l’analyse et avant la synthèse”.

Ainsi, la créativité correspond à un stade intermédiaire entre l’analyse pointilleuse d’une situation ou d’un fait et la traduction de ces analyses et idées en un produit final.

On peut repérer dans cette notion un parallèle avec ce qu’on appelle la qualité de vie au travail (QVT), composante considérée comme essentielle au sein des entreprises. Et pour cause, la motivation d’un salarié a un impact direct sur sa capacité de recul, de participation et de productivité dans ses fonctions.

Pour rappel, la QVT réunit 3 dimensions (conditions, contenu du travail…), dont la capacité à s’exprimer et agir : (participation, partenariat avec d’autres collaborateurs, soutien managérial…). Cette dimension, avec les conditions de travail, se rapproche bien de cette notion de créativité.

Comment booster sa créativité au travail ?

Voici ainsi quelques pistes pour booster sa créativité au travail :

  • Varier et s’approprier les espaces de travail

Évoluer dans des espaces de travail différents les uns des autres peut inciter à adopter une plus grande créativité. L’endroit dans lequel nous travaillons conditionne notre capacité à produire et à créer, d’où la nécessité d’utiliser la totalité d’un espace de travail. Un espace de coworking par exemple, avec la variété des espaces à disposition d’un coworker (bureaux, salles de réunion, coin détente…), peut être une solution adéquate.

NB : Hub-Grade, plateforme immobilière 100% digitale de location de bureaux, possède sur son site un large répertoire d’annonces de postes et bureaux en coworking à louer à Lyon et Paris.

  • Alterner entre travail de groupe et individuel

Les travaux de groupe sont des lieux communs où différents points de vue sont exposés et à partir desquels de véritables synergies peuvent naître. Réfléchir seul, puis confronter ses idées à un tiers et les maturer en coopération, est souvent la clé pour booster sa créativité au travail.

  • Être curieux

“La curiosité est un vilain défaut”, dit un vieil adage… Mais dans de tels contextes et situations, il est nécessaire d’être curieux, veiller et chercher l’information, pour la retranscrire en idée réalisable. S’inspirer, jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas manquer de créativité... C’est faire preuve de recul, savoir se réinventer, et cette curiosité est la clé.

  • “Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux”

La créativité au travail ne dispense pas le sérieux et la prise de recul. Elle permet néanmoins de s’affranchir des conventions et utiliser son potentiel. Lâcher prise (de temps en temps) affranchit d’un stress qui bride la créativité et permet de gagner en assurance : chose qui est primordiale, le jour où vous soumettrez vos nouvelles idées.

En a-t-on forcément besoin pour travailler ?

On peut penser pour certaines raisons que la culture d’une certaine créativité au travail est nécessaire. La mise en place d’un environnement de travail stimulant et motivant peut déboucher sur le développement de la créativité : les salariés ressentiraient ainsi une plus grande liberté de mouvement, et seraient donc plus à même d’innover et participer.

La créativité n’est cependant pas innée... Un peu de neuroscience : le cerveau est composé de 2 hémisphères : le gauche et le droit. Le “cerveau gauche” décompose et analyse, tandis que le “cerveau droit” est responsable de l’esprit créatif et l’innovation. La relation entre les deux parties se travaille néanmoins.

Inciter à la développer est donc tout à fait pertinent. De telles dispositions (faire des veilles, prendre du recul pour créer, se donner le droit d’avoir de nouvelles idées...) sont autant de bonnes raisons de laisser chaque travailleur le faire. Les anglo-saxons appellent cela communément “to think outside the box”.

La créativité au travail ne s’applique cependant pas qu’aux créatifs d’une entreprise, (marketing, communication, design…). Tous les salariés, peu importe le coeur de métier, peuvent la développer pour se réinventer, insuffler un nouvel élan avec de nouvelles idées et en faire profiter à l’ensemble de l’entreprise. L’apport de nouveaux process, la capacité d’adaptation et la créativité sont d’ailleurs des compétences de plus en plus nécessaires et recherchées pour travailler dans un contexte séculier.

En conclusion, pour être créatif au travail, il faut se le permettre ! Bien sûr dans des cadres précis et des mesures appropriées, mais toujours est-il que des collaborateurs créatifs et stimulés sont plus à même d’innover, et cela se ressent sur l’ambiance de groupe et les performances de groupe.

     > A lire aussi:  Classement Happyatwork: qui sont les salariés les plus heureux et pourquoi ?

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: