Les nouveaux bureaux Google, entre design et écologie en entreprise

Connu pour ses locaux démesurés et totalement insolites, le géant américain Google a révélé les plans pharaoniques de son futur siège à Mountain View, en Californie.
Mêlant habilement design et écologie, l’entreprise mise sur un campus à la fois agréable pour ses salariés et tourné vers l’avenir. Zoom sur les nouveaux bureaux de Google.

Les bureaux Google, à la pointe des tendances

Google, entreprise mondialement connue pour son emprise tentaculaire sur le marché d’Internet, se démarque également par ses locaux démesurés et décalés, disséminés partout dans le monde. Fidèle à sa réputation, le 10 avril dernier, l’entreprise a déposé auprès des autorités locales un projet architectural visant à agrandir son siège mythique de Mountain View, en Californie. Déjà immenses, les bureaux de Google pourraient ainsi s’agrandir encore pour passer à une surface de 315 000 m2.

Les deux architectes associés au projet, le danois Bjarke Ingels et l’anglais Thomas Heatherwick, ont proposé une structure faite de plusieurs modules, pour s’adapter aisément aux différents projets pilotés par Google. À la différence d’une structure fixe en béton, ces blocs légers sont conçus pour être déplacés et combinés à volonté, en fonction des besoins de l’entreprise et de ses projets en cours.

Avec cette évolution architecturale, les bureaux de Google s’inscrivent parfaitement dans la tendance actuelle et se transforment en structures flexibles et uniques. Avec une infinité de combinaisons possibles, ces modules s’adaptent aux méthodes de travail actuelles et aux besoins des employés. Finis les bureaux personnels et individuels ainsi que les locaux figés : l’heure est aux bureaux partagés et aux espaces collaboratifs, à deux ou à dix, autour d’une table ou dans un espace lounge.

Privilégiant le confort et le bien-être de ses salariés, le siège de Google intègrera également des cafés et des commerces, à la manière d’un village miniature.

> À lire aussi : Mobilier de bureau modulable, l’ère de la flexibilité

Entreprise écologique et design : l’utile et l’agréable

En plus de répondre à une problématique structurelle, les bureaux de l’entreprise respectent certaines exigences environnementales, afin de réduire leur empreinte écologique. Le projet de rénovation du géant américain, baptisé « repenser l’espace de travail », a pour objectif annoncé de privilégier le bien-être, la santé et le respect de l’environnement.

Des pistes cyclables, des espaces verts dans lesquels se fondent les locaux, une verrière géante qui produit de l’énergie renouvelable : les initiatives écologiques de l’entreprise vont même jusqu’à interdire les véhicules motorisés dans l’enceinte des locaux. Des auvents laissant transparaître la lumière couvriront tout le campus afin de réguler la température, le bruit et la pollution.

Précurseur en matière de locaux confortables et design, l’entreprise Google ne manque pas d’idées pour offrir un cadre agréable à ses salariés. Espaces lounge aux couleurs acidulées et équipés de consoles de jeux, terrains de sport, piscines, billards, restaurant gratuit : en Californie comme dans le monde entier, le colosse du web sait qu’un cadre avantageux constitue un élément primordial pour attirer et retenir les talents.

Si le projet aboutit, la construction du premier bâtiment devrait être achevée à l’horizon 2020. Une date qui coïncide avec la sortie prévue de la Google Car, évènement majeur pour la firme internationale.

> À lire aussi : L’environnement de travail, un facteur de bien-être

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: