Le temps de travail mieux encadré grâce à des bureaux qui disparaissent à 18h

Des bureaux qui disparaissent comme par magie dès 18 heures, pour réguler le temps de travail des employés : c’est l’idée insolite développée par le studio de design Heldergroen, à Amsterdam.

Le concept est aussi simple que surprenant : à 18 heures piles, les bureaux, maintenus par des câbles en acier, s’élèvent pour disparaître dans des faux-plafonds jusqu’au lendemain matin. L’idée principale est de limiter le temps de travail des employés, en les obligeant à se déconnecter à une heure précise. En effet, le système empêche le surprésentéisme et les « heures sup’ » chronophages, ces dernières créant un déséquilibre entre vie professionnelle et vie privée quand elles sont trop fréquentes.

Autre avantage de ces bureaux escamotables : une fois dissimulés dans les faux-plafonds, les meubles et le matériel informatique qui s’y trouvent deviennent invisibles depuis l’extérieur de l’entreprise. Cela permet donc de sécuriser les locaux face aux risques de cambriolages.

Enfin, une fois les locaux débarrassés de tous leurs bureaux et plans de travail, ceux-ci peuvent être transformés en salle de conférence, en salle de réception, en salle de gym ou encore accueillir une soirée d’entreprise, chaque soir et chaque week-end.

Avant-gardistes en matière de transformation de l’espace et de bien-être au travail, les Pays-Bas n’en sont pas à leur premier coup d’essai puisque la ville d’Eindhoven accueille le lieu de co-working Out of Office, un bureau-maison axé sur le bien-être et où les employés peuvent travailler sur un bureau ou… dans un lit ! La preuve que pour améliorer le confort des salariés et optimiser leur temps de travail, les Néerlandais sont ouverts à toutes les initiatives.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: