Le quartier d’affaires de la Défense accueille de nouveaux occupants

La Défense, premier quartier d’affaires européen, attire de nouveau les entreprises parisiennes. Après s’être exilées en périphérie compte tenu du prix élevé du mètre carré, celles-ci se laissent séduire par les services, l’accessibilité et la modernité des nouvelles tours de la Défense.
La métamorphose de la Défense, quartier actuellement en pleine mutation, devrait s’achever en 2018. Constructions, rénovations, restructurations : l’objectif est d’offrir un maximum de confort aux entreprises, dans un secteur clé de la capitale.

La tour CB21, emblématique du quartier d’affaires parisien, abritait jusqu’à présent les sièges sociaux de grands groupes tels que Suez Environnement, AIG Europe Limited, Informatica et Nokia. Elle s’apprête aujourd’hui à accueillir trois nouveaux locataires ; la société Groupon (3486 m2), Wano, association mondiale d’exploitants nucléaires (1501 m2) et une entreprise de télécommunication (2157 m2). La tour, d’une surface totale de 68 000 m2, affiche à présent un taux d’occupation dépassant les 97% répartis entre neuf locataires, principalement des sièges sociaux.

La tour Majunga accueillera quant à elle Axa IM, qui a pris possession de 27 000m2 de locaux dès l’inauguration des lieux. La tour Eqho, offrant de nombreux services tels qu’un auditorium, un business center, des salles de sport et des espaces de restauration, cèdera 5600m2 à la Banque de France et 40 500m2 à KPMG, un cabinet d’audit.

Le quartier d’affaires parisien a connu un regain d’intérêt de la part des entreprises en 2014. Plus de 200 000m2 devraient être placés sur l’année, contre 174 000 en moyenne lors des 10 précédentes années. Longtemps jugés trop élevés, les loyers des tours ont poussé les sociétés à s’exiler à l’ouest de la Grande Arche. Avec une baisse de 30% des loyers en 4 ans, le marché de l’immobilier du quartier de la Défense redémarre, en grande partie grâce à la location de moyennes surfaces (entre 1500 et 5000 m2).

La qualité des prestations, la taille et la flexibilité des plateaux, les loyers moins élevés qu’au cœur de Paris, les services proposés et le prestige qui émane du quartier de la Défense sont autant de critères d’attractivité pour toutes ces sociétés qui décident de s’implanter ou de pérenniser leur installation dans le quartier d’affaires. Avec des services divers destinés au bien-être des salariés et des restaurants au pied des tours, le dynamisme du pôle est désormais au cœur des préoccupations.

> À lire aussi : Quartier d’affaires de la Défense : si les tours m’étaient contées...

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: