Immobilier d’entreprise en Ile-de-France : l’offre de bureaux séduit de nouveau

Depuis le début de l’année 2014, l’immobilier d’entreprise connaît un nouvel essor en Île-de-France. Ce regain d’activité se manifeste par une demande en hausse de 24% en un an et la concrétisation de projets en attente.

L’immobilier d’entreprise, reflet de la situation économique

En matière de recherche de bureaux, les demandes émanent pour la plupart de grandes structures ; les PME et les ETI, plus exposées au contexte local, se montrent quant à elles plus prudentes. En ce sens, la situation actuelle de l’immobilier d’entreprise reflète assez fidèlement la santé et la confiance des différents types d’entreprises.

L’augmentation de la demande a été compensée par le niveau stable de l’offre de bureaux, avec 3,887 millions de m2 vacants en Île-de-France. Pour les grandes entreprises, 40% des opérations enregistrées en 2014 sont liées à une volonté de faire des économies et de rationalisation. Par ailleurs, 40% des grandes transactions ont été réalisées sur des immeubles pas encore livrés, ce qui explique que si ces opérations créent de l’activité, elles n’épuisent pas le stock de bureaux disponibles pour autant.

Offre de bureaux : des situations contrastées en fonction des besoins

Dans Paris intra-muros,  l’offre de bureaux se concentre sur la rive droite et à l’Ouest, et se compose surtout de petites surfaces anciennes ; moins de 10% de l’offre concernent en effet des locaux neufs ou restructurés. En périphérie, l’offre est abondante dans le Sud et l’Ouest de la 1ère couronne parisienne, qui regroupe quasiment un tiers des bureaux. Les immeubles neufs représentent 40% de l’immobilier d’entreprise en Ile-de France et proposent en majorité de grandes surfaces de plus de 5 000m2.

En matière de loyer des immeubles de qualité, les baisses observées pendant les 12 derniers mois se stabilisent, excepté à la Défense où les tarifs diminuent encore ce trimestre. À 500€ le m2 par an, les prix ont probablement atteint leur seuil le plus bas.

Pour les locaux anciens, une baisse des prix est également constatée : comptez 303€ par m2 et par an, et moins de 200€ en grande banlieue.

L’immobilier d’entreprise en Île-de-France dans le futur

D’ici la fin de l’année 2014, le parc d’immobilier d’entreprise se sera enrichi de 300 000m2 de bureaux neufs disponibles, en particulier à l’intérieur de Paris. L’offre de bureaux pourrait cependant se tarir dans les années à venir : 70% des surfaces livrables en 2015 sont déjà pré-louées, tandis que le nombre de projets de construction diminue.

Pour l’année 2015, en l’absence de réelle reprise économique, la demande devrait en majorité concerner du remplacement plutôt que de la croissance. L’offre de bureaux devrait donc rester stable, avec les mêmes disparités entre Paris et la 1ère couronne. Le marché parisien s’enrichira cependant de locaux neufs pour combler la pénurie de surfaces de qualité.

Les loyers, qui ont a priori atteint leur seuil le plus bas, évolueront en fonction du dynamisme de l’économie. La baisse de projets d’immobilier d’entreprise, après 2017, pourrait cependant générer des tensions sur le court ou le moyen terme.

> À lire aussi : Immobilier d’entreprise : point sur les investissements au 3ème trimestre 2015

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: