Santé des salariés : le rôle de la médecine du travail

La médecine du travail joue un rôle important pour la santé et le bien-être des salariés au sein de leur environnement de travail. Elle doit œuvrer en étroite collaboration avec l’employeur, dans l’intérêt des salariés de l’entreprise.
Zoom sur les missions de cet organisme.

Qu’est-ce que la médecine du travail ?

La médecine du travail est un organisme constitué de professionnels de la santé dont le travail consiste à veiller à la bonne santé des salariés sur leur lieu d’activité quotidien. Sans avoir de réel pouvoir de décision au sein d’une entreprise, la médecine du travail doit évaluer l’environnement de travail et émettre des recommandations et des pistes d’actions de prévention précises.
Ces dernières aideront les chefs d’entreprise à améliorer ou préserver la bonne santé de chaque catégorie de salariés.

Le champ d’analyse de la médecine du travail s’étend notamment à :
  • l’amélioration des conditions de travail ;
  • l’adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine ;
  • la protection des salariés contre l’ensemble des nuisances ;
  • Les conditions d’hygiène de l’établissement ;
  • la mise en place d’actions d’information et de formations en interne ;
  • la surveillance médicale des salariés (visites médicales consécutives à une embauche, un arrêt de travail ou un accident, examens périodiques, établissement d’avis d’aptitude au travail, etc.)
*Sources INRS : http://www.inrs.fr/accueil/demarche/role/medecin.html

Le médecin du travail

En pratique, le rôle préventif de la médecine du travail est assuré par des médecins agréés.

Le médecin du travail peut, selon la taille de l’entreprise, être rattaché à un service de santé au travail externe ou interne à l’entreprise. Quel que soit le cas de figure, il est toujours soumis au secret médical induit par sa fonction.

Une fois son étude de terrain réalisée, le rôle du médecin du travail est de réaliser une forme de « fiche entreprise » qui recueillera tous les points posant problème pour la santé des salariés ainsi que toutes les suggestions d’amélioration préconisées. L’employeur, à qui la fiche est transmise doit, dans la mesure du possible, procéder à tous les ajustements nécessaires afin que l’environnement de travail des salariés soit conforme. En cas de graves manquements, l’employeur s’expose à des sanctions de la part de l’inspection du travail.

Les missions du médecin du travail ne s’arrêtent pas là puisque qu’il peut, si nécessaire, demander la mutation d’un salarié ou la modification de son poste. Cette mesure relativement lourde est en générale conditionnée par plusieurs facteurs comme l’âge et l’état de santé physique de la personne concernée.

Le médecin du travail doit enfin prêter une attention particulière à la santé de certains salariés comme :
  • les salariés âgés de moins de 18 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les salariés souffrant de handicap ;
  • les salariés exposés à certains risques pour leur santé (amiante, vibrations, bruit, etc.).

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: