Qu'est-ce qu'un audit du bien-être au bureau ?

Nous passons en moyenne un tiers de notre temps au bureau. S’y sentir bien est essentiel. Cependant l’environnement professionnel peut être facteur de plusieurs sources de mal-être pour les salariés. Le stress par exemple fait maintenant partie inhérente au travail : il est l’une des principales causes de mal-être des salariés et peut avoir de graves conséquences sur le salarié mais aussi pour l’entreprise. Une baisse de motivation par exemple implique une baisse de productivité. Or une entreprise heureuse est une entreprise performante. C’est dans cet optique que les audits de bien-être interviennent de plus en plus fréquemment dans les entreprises. Qu’est ce qu’un audit de bien-être et à quoi sert-il ?

Audit de bien-être au bureau : un système de prévention

Afin d’améliorer les conditions de travail de ses employés, l’entreprise doit être à leur écoute. C’est dans cette démarche de responsabilité sociale de l’entreprise que des audits de bien-être se sont développés. Les chefs d’entreprise ne sont pas sans savoir que le stress, les risques psycho-sociaux, ou encore les conflits au travail peuvent être présents dans la vie des salariés et à échelle différente.
Des audits de bien-être, proposés par des organismes externes, mettent en lumière les progrès à faire afin d’optimiser le bien-être des salariés. Ils permettent de prévenir et d’agir sur les facteurs sources de troubles et de maux pour les salariés.

Pourquoi faire un audit de bien-être au bureau ?

L’audit de bien-être peut répondre à plusieurs objectifs. A court terme, il permet de :

• Faire un état des lieux précis des niveaux de stress et de mal être ;
• Identifier les sources et facteurs de stress ou de mal-être ;
• Présenter des chiffres aux responsables.

Les objectifs premiers ainsi remplis, l’audit de bien-être permettra de diminuer les sources de risques psychosociaux, et d’accompagner le changement au sein de l’entreprise pour ainsi d’augmenter le niveau de bien-être.

Identifier les sources de mal-être

Les sources de mal-être sont multiples dans une entreprise. En fonction du profil de chaque salarié, il est nécessaire d’exploiter tous les aspects de la vie au bureau afin de les analyser et de pouvoir en conclure si elles sont une source de mal-être ou non.
Parmi elles, il peut y avoir :

• L’aménagement de l’environnement ;
• La pénibilité des tâches ;
• La clarification des postes ;
• Le soutien moral et l’esprit d’équipe ;
• La politique organisationnelle de l’entreprise.

Comment s’exécute un audit de bien-être au bureau ?

L’audit s’exécute selon un processus généralement bien défini. Des outils de diagnostic et de mesure du stress permettent aux entreprises d’identifier les principales sources de mal-être au travail.
L’audit de bien être permet d’identifier l’impact de plusieurs facteurs sur des indicateurs comme le stress, la motivation ou le comportement.
Il s’effectue généralement en plusieurs étapes, sur un mois au minimum.
Les premières étapes sont consacrés au lancement du projet et donc à la collecte d’information. Des enquêtes quantitatives, par le biais de questionnaires de réponse, permettent de recueillir des informations sur les salariés.
Des études qualitatives incluent des entretiens individuels ou de groupe afin de décrire au plus près la réalité professionnelle et d’identifier plus rapidement les pistes d’action.

Enfin, à la fin de l’audit, les résultats sont communiqués aux salariés et la dernière étape consiste à mettre en œuvre des plans d’actions ainsi qu’un suivi des préconisations.

Les audits de bien-être, au delà de leur analyse, favorise le dialogue dans l’entreprise. ils s’inscrivent réellement dans une démarche d’écoute et de progrès et positionne l’entreprise dans sa volonté d’aller toujours plus loin dans le confort et le bien-être de ses salariés.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: