La bonne ambiance au travail, c’est primordial pour la vie en entreprise !

Travailler dans un cadre apaisant et agréable permet au salarié de s’épanouir au sein de l’entreprise et contribue à la réussite de ses tâches quotidiennes.
L’ambiance qui règne sur le lieu de travail ne doit pas être négligée et tous les salariés doivent contribuer à créer une atmosphère positive.

Des conseils pour préserver une bonne ambiance au travail

Voici quelques conseils qui vous permettront de préserver une bonne ambiance au sein de l’entreprise :

  • Toujours saluer ses collègues en arrivant le matin et en repartant le soir
Prendre le temps d’effectuer ce geste tous les jours est très important pour préserver une bonne ambiance au travail. Si vous ne voulez pas saluer chaque personne de manière individuelle, vous pouvez opter pour un salut suffisamment sonore pour être entendu de tous. Il est important de ne pas afficher de manière ostensible les affinités particulières que vous pouvez avoir avec certaines personnes. De la même manière, il est déconseillé de snober les personnes que vous ne portez pas dans votre cœur car cela contribuera à créer ou alimenter des tensions.

  • Ne pas imposer sa mauvaise humeur
Chaque personne est parfois sujette à des sautes d’humeur causées par différentes raisons comme des embouteillages sur le chemin du travail, des problèmes personnels, un retard des transports en commun, etc. Quelle que soit la source du problème, il convient de ne pas imposer sa mauvaise humeur à ses collègues qui risquent de mal réagir ; sans compter que la mauvaise humeur se répand généralement avec une facilité déconcertante.

  • Eviter de colporter des bruits de couloir :
La vie en entreprise est généralement pleine d’échanges et est rythmée par bien des péripéties. Autour de la machine à café ou lors des pauses effectuées au cours de la journée, il n’est pas rare que les langues se délient et que des paroles mal à propos soient prononcées… puis répétées. Les rumeurs, qu’elles soient avérées ou fausses, peuvent fortement nuire à la bonne ambiance régnant au travail, surtout lorsqu’elles arrivent aux oreilles des personnes visées.

Il est donc important d’éviter de rapporter et de répéter ce que l’on entend parfois, au risque d’être catalogué et de s’attirer les foudres de ses collègues.

  • Organiser des événements entre collègues régulièrement
Il peut être intéressant de s’octroyer des moments de détente en dehors du cadre de l’entreprise. Cela permettra aux salariés de nouer des liens et d’apprendre à mieux se connaître. Les affinités nouées en dehors du temps de travail peuvent être bénéfiques dans le cadre du travail et avoir un effet positif sur la dynamique de groupe au sein de l’entreprise.
Les événements organisés entre collègues peuvent prendre différentes formes comme un dîner au restaurant, une soirée dans un pub ou un bar, une sortie à un match de sport, une soirée bowling, un laser game ou encore une excursion en pleine nature. Il est important de choisir une activité qui plaira à la majorité des participants.

Il est aussi possible de créer des rendez-vous réguliers dans le cadre de l’entreprise, par exemple à travers un repas commun hebdomadaire ou mensuel.

  • Faire preuve de respect envers les autres
Rien de tel pour énerver ses collaborateurs que de s’adresser à eux de manière impolie. N’hésitez pas user des « mots magiques » quand vous vous adressez à eux, surtout si c’est pour leur demander un service.
Le respect passe aussi par le fait de veiller à préserver la tranquillité de ses collègues. Ne pas parler trop fort lorsqu’on est au téléphone, utiliser un casque ou des écouteurs pour écouter de la musique, garder son espace de travail et les espaces communs propres ou encore s’isoler pour tenir une conversation de vive voix sont autant de manières de préserver une bonne ambiance au travail.

Le manager : un pilier essentiel de la bonne ambiance au travail

Le manager ou le chef d’entreprise doit jouer un rôle important dans la création d’une atmosphère de travail agréable. Il doit s’efforcer de traiter tous les salariés avec respect et veiller à ce qu’une mauvaise dynamique de groupe n’entache pas les performances de l’entreprise.
Il doit donc autant que possible être à l’écoute de ses salariés et veiller à leur bien-être. Cela passe notamment par l’identification des éventuelles sources de conflits, des temps de discussion mais aussi l’identification des trouble-fêtes, car ils ne sont pas rares au sein de l’entreprise.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: