Le quartier central des affaires de Paris, lieu d’activité incontournable

Constituant l’un des pôles d’emploi les plus denses et les plus importants de la capitale, le quartier central des affaires de Paris rayonne bien au-delà du Triangle d’Or et s’étend sur 6 arrondissements. Les petites et moyennes entreprises y côtoient les sièges sociaux des grands groupes nationaux et internationaux, pour en faire un secteur comptant parmi les plus dynamiques de Paris.

Quartier central des affaires : son périmètre

Englobant le Triangle d’Or du 8e arrondissement de Paris, le Quartier central des affaires comprend également la Cité Financière et s’étend au total sur une partie des 1er, 2e, 9e, 16e et 17e arrondissements. D’après la Chambre de commerce et d’industrie de Paris - Île-de-France, son périmètre s’étend jusqu’à :
  • la Seine, entre le Louvre et le Trocadéro pour le secteur Sud ;
  • la rue du Louvre, la rue Montmartre et la rue du Faubourg Montmartre pour le secteur Est ;
  • la porte Champerret, l’avenue de Villiers, la gare Saint-Lazare et la rue de Châteaudun pour le secteur Nord ;
  • la place du Maréchal Juin, le boulevard Pereire, la Porte Maillot, l’avenue Malakoff, l’avenue Raymond Poincaré et la place du Trocadéro concernant le secteur Ouest.
> À lire aussi :Triangle d’Or à Paris : livraison d’un immeuble haut de gamme


Au total, le secteur représente 18 % de la superficie de Paris, en excluant les bois de Boulogne et de Vincennes. Cet ensemble à forte spécificité économique inclut également les principaux pôles du gouvernement que sont le Ministère de l’Intérieur et la Présidence de la République.

Triangle d’Or, Cité Financière : deux secteurs prisés des entreprises

Le Triangle d’Or, « cœur » du Quartier central des affaires de Paris, désigne le secteur situé entre les avenues des Champs-Élysées, Montaigne et George V. Son emplacement et son prestige, reconnus à l’international, en font un emplacement attractif pour les grandes entreprises, qui y installent leur siège social ou s’offrent une visibilité non négligeable au sein d’un quartier mythique.

La Cité Financière, prisée à l’origine par les banques et les compagnies d’assurance, s’étend sur les 1er, 2e et 9e arrondissements. Les domaines des nouvelles technologies, de la communication et du conseil y ont établi leurs quartiers et redonnent du dynamisme au secteur.

Le Quartier central des affaires, concentré d’activités

Le Quartier central des affaires de Paris représente le principal pôle d’emplois de l’agglomération parisienne, en majorité dans les secteurs de la finance, de l’immobilier, et des conseils et services aux entreprises. Les plus gros employeurs parisiens s’y concentrent, parmi lesquels les tentaculaires Galeries Lafayette, BNP Paribas, et la Banque de France.

À lui seul, le 8e arrondissement regroupe près de 13 % des entreprises localisées à Paris, en grande partie grâce au quartier de la Défense, apparaissant ainsi comme un pôle d’affaires à échelle européenne et mondiale. Avec une densité importante de sièges sociaux et de grands groupes, il n’est donc pas surprenant de constater que les 2/3 des emplois exercés à Paris se concentrent dans le Quartier central des affaires.

Il s’agit également du parc de bureaux le plus conséquent de la ville. Le 8e arrondissement regroupe en effet près de 3 millions de m2 de bureaux ; on estime que le QCA représente près de 7 millions de m2 de bureaux, pour un total de 16 millions de m2 sur l’ensemble de la ville de Paris.

Le Quartier central des affaires attire en particulier les entreprises recherchant des locaux dont la surface ne dépasse pas les 1 000 m2, pour accueillir aussi bien des sièges sociaux de multinationales que des PME. Le quartier séduit aussi certaines entreprises à la recherche de locaux compris entre 1 000 et 5 000 m2, pour installer leur siège social ou leurs unités décisionnelles et commerciales en plein cœur de la capitale.

Un tissu commercial caractéristique du QCA

Le Quartier central des affaires de Paris compte environ 15 % des commerces de la capitale, qui représentent plus de 20 % de la surface de vente de Paris. Véritable vitrine commerciale, on y retrouve de nombreux commerces de prestige grâce aux Champs Élysées, à l’avenue Montaigne et à la Place Vendôme par exemple. Le quartier abrite également d’importants pôles commerciaux avec les Galeries Lafayette et la boutique Printemps. Les bars et restaurants représentent 1 900 établissements, sur les 8 300 commerces du secteur. La mode totalise environ 1 800 boutiques ; viennent ensuite la culture et les loisirs avec 900 commerces.

Trois particularités marquent le quartier : le très faible nombre de locaux vacants, le regroupement des commerces par pôles, mais aussi son exceptionnel tissu hôtelier, aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif. Au total, le QCA regroupe plus de 310 établissements sur les 1 450 que compte la capitale. Des hôtels haut de gamme destinés à accueillir les touristes attirés par les commerces de luxe, ainsi que les hommes et femmes d’affaires de passage.

D’une densité remarquable aussi bien au niveau de son activité que de sa configuration, le Quartier central des affaires parisien bénéficie d’un rayonnement international, qui en fait un lieu prisé pour les entreprises à la recherche de nouveaux locaux ou de nouveaux partenaires commerciaux.


JLL vous informe…
JLL vous accompagne dans l’achat ou la location d’un local d’activité commercial. Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins. Des annonces ciblées à la vente et à la location à Paris.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: