EuroRennes : le quartier de la gare se mue en quartier d’affaires

La ville de Rennes a entrepris la transformation d’un vaste territoire situé au cœur de la ville, autour du quartier de la gare. Ce projet, intitulé EuroRennes, a pour principal objectif de dynamiser la ville et d’augmenter son rayonnement. Focus sur les grands axes de ce projet ambitieux et ses enjeux.

Contours du projet EuroRennes

Le projet EuroRennes prévoit la transformation d’un territoire de 58 hectares et 1,8 km de long situé au cœur de la ville de Rennes, autour de la gare. Ce site, déclaré d’intérêt communautaire en 2009, est voué à devenir un nouveau quartier d’affaires à Rennes. La modification de la gare actuelle constitue l’une des pierres angulaires du projet.

Ce territoire possède un important potentiel constructible de 200 000 à 250 000 m2 SHON, divisé en plusieurs secteurs qui sont :

  • L’îlot Paul-Féval, au croisement de l’axe Alma-Fréville et du faisceau de voies ferrées (Est-Ouest), qui accueillera notamment une tour ;
  • L’îlot Trigone, sur la rive sud du boulevard du Colombier et à l’ouest du pont de l’Alma ;
  • Les Français-Libres, au croisement des boulevards Solférino, René-Laennec, de la rue Lucien-Decombre et en contrebas du pont Saint-Hélier ;
  • L’angle Quineleu-Châtillon qui accueillera entre autres une résidence hôtelière.
La création du quartier d’affaires EuroRennes est portée par la collaboration entre plusieurs acteurs majeurs liés par une convention d’association signée en 2009. Il s’agit de : la SNCF, Réseau Ferré de France, l’État, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine, le Conseil régional de Bretagne, Rennes Métropole, la Ville de Rennes et le Syndicat mixte de gestion de la gare routière (SMGR).

Bon à savoir :
Les principaux facteurs ayant contribué à motiver ce projet sont :
  • Le projet de Ligne Grande Vitesse Bretagne – Pays de la Loire qui verra le jour en 2017 et qui permettra d’effectuer le trajet Rennes-Paris en 1h27 ;
  • La mise en service d’une seconde ligne de métro en 2019 qui sera connectée à la ligne existante au niveau de la gare.

Objectifs et enjeux

L’objectif sur le long terme du projet EuroRennes consiste à augmenter le rayonnement de la ville de Rennes et à la hisser au rang de métropole européenne.

L’idée est également de renforcer l’activité tertiaire sur cette zone, en consacrant notamment 125 000 m2 aux activités de bureau. L’autre grand chantier allant en ce sens concerne la création d’un pôle d’échanges multimodal. Trains, voitures, transports en commun et modes de transports doux auront chacun leur place afin de faciliter et d’optimiser les déplacements des travailleurs. Les changements effectués devraient permettre l’augmentation de la fréquentation de la gare. De 67 000 passages en 2007, elle devrait faire transiter 128 000 personnes d’ici 2020 selon les estimations.

La nouvelle version du quartier de la gare de Rennes aura enfin un rôle de liant entre le nord et le sud de la ville. Les flux et les liaisons entre les deux territoires devraient considérablement se densifier, donnant naissance à un continuum urbain.

EuroRennes reliera également des zones déjà existantes telles que Alma, Brasserie Saint-Hélier, Baud-Chardonnet ou Général-de-Gaulle.

Bon à savoir :
Le projet EuroRennes fait également la part belle aux commerces et aux logements, éléments indispensables au renouveau et au dynamisme du quartier. 1 430 logements et 30 000 m2 de commerces sont donc prévus.  

La mutation du quartier de la gare de Rennes, un projet durable

En phase avec les préoccupations actuelles, les porteurs du projet souhaitent créer un espace durable. Cela se traduit par :
  • L’accent mis sur la mixité du territoire, qui accueillera à la fois des entreprises, des habitants mais aussi de nombreux commerçants afin de maximiser son dynamisme et sa durabilité ;
  • La réflexion menée par rapport aux transports : tout est fait pour favoriser l’utilisation des transports en commun. L’aménagement des espaces publics de la zone facilite également l’utilisation de modes de transports doux comme le vélo ou la marche ;
  • L’importance accordée à la qualité des paysages ;
  • Les nombreuses études menées, notamment sur le climat et la problématique de la maîtrise de l’énergie.
À noter qu’une charte de développement durable du projet EuroRennes définissant les objectifs, la mise en œuvre ainsi que le cadre du projet a été créée.

La fin du chantier du quartier d’affaires EuroRennes est prévue à l’horizon 2025. Les acteurs du projet entendent cependant voir la plus grosse partie de la transformation s’opérer d’ici 2020.

> À lire aussi : Bien choisir le lieu d’implantation de son entreprise


JLL vous informe…
JLL vous accompagne dans l’achat ou la location d’un local d’activité commercial. Contactez notre équipe afin de lui présenter votre projet et d’être assisté(e) dans la recherche d’un bien adapté à vos besoins. Des annonces ciblées à la location et à la vente à Rennes.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: