Bureau idéal et « flexi travail » : point sur les attentes des salariés

Le 26 mars 2015, le CSA a publié une étude portant sur le flexi travail et la notion de bureau idéal pour les salariés. Cette étude, intitulée « Performance des collaborateurs & Environnement de travail » a été commanditée par JLL et menée auprès de 609 salariés franciliens évoluant au sein d’entreprises de plus de 100 salariés.
Quelles sont les grandes tendances à retenir ?

  • Les attentes des salariés sont liées à la pyramide de Maslow
  • Selon les résultats de l’étude, les besoins exprimés par les salariés lorsqu’il s’agit d’évoquer le bureau idéal font écho à ceux évoqués dans la pyramide de Abraham Maslow, développée dans les années à 40, à savoir : les besoins physiologiques, le besoin de sécurité, le besoin d'appartenance et d'amour, le besoin d'estime et le besoin d'accomplissement de soi.
On notera ainsi que 1 salarié sur 3 a indiqué qu’il souhaitait que l’entreprise améliore la qualité de l’environnement de travail afin de maximiser son efficacité et sa productivité. La nécessité de disposer d’un certain confort fait aussi partie des besoins évoqués. Cela doit notamment passer par une réflexion sur l’aménagement des espaces, les choix du mobilier et la mise en place de dispositifs permettant de favoriser la concentration.
L’étude a également fait ressortir des attentes par rapport au travail collaboratif (qui doit être facilité) et des besoins moins « tangibles » liés à la liberté et l’estime de soi.

  • Bureau idéal et efficacité riment avec « flexi travail »
Pour de nombreux salariés, il est important de bénéficier d’une plus grande liberté de choix quant à leur lieu de travail au sein de l’entreprise. En effet, seuls 38% des interrogés estiment qu’ils ont la possibilité de choisir librement leur lieu de travail. Par ailleurs, 50% d’entre eux pensent qu’ils doivent rester visibles afin de démontrer à leur manager qu’ils travaillent, ce qui par conséquent les « empêche » de changer éventuellement de lieu de travail.

La volonté de flexi travail apparaît également lorsqu’il s’agit de temps de travail. Les sondés estiment que leur temps de trajet journalier entre le domicile et le travail ne doit pas excéder 1h45 pour ne pas impacter leur motivation et par conséquent leur efficacité. Les salariés passant du temps dans les transports émettent l’envie de travailler hors les murs et de se tourner vers le nomadisme. Cependant cette alternative doit être limitée selon Flore Pradère, responsable Recherche Entreprise chez JLL car « les entreprises n’ont pas intérêt à ce que leurs salariés soient sans cesse en dehors de leurs murs ». Pour de meilleures performances et une bonne synergie, une collaboration régulière en visu est toujours nécessaire.

> À lire aussi : Infographie – Le nomadisme en entreprise : les pratiques et les enjeux

En faisant le choix d’un environnement plus axé sur le flexi travail et la liberté, les entreprises renforcent le sentiment d’appartenance des salariés envers l’entreprise.


JLL vous informe
Vous recherchez des bureaux ou des locaux d’activité ? JLL vous accompagne dans vos recherches et vous apporte son expertise en matière d’immobilier d’entreprise mais aussi d’aménagement des espaces de travail.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: