Rue de Berri, Paris 8ème : un quartier d’affaires chargé d’histoire

La rue de Berri, voie du Faubourg-du-Roule, s’étend aujourd’hui de l’avenue des Champs-Élysées au boulevard Haussmann. Théâtre de la noblesse et de l’aristocratie durant des siècles, cette adresse prestigieuse chargée d’histoire, s’est transformée au fil du temps en un quartier d’affaires en plein cœur de Paris 8ème.
L’histoire d’une rue qui malgré ses évolutions n’a rien perdu de son âme.

Des pépinières royales au quartier d’affaires : une transition réussie

L’agglomération du Roule, érigée en faubourg le 12 février 1722 est à l’époque un modeste village aux portes du mur d’enceinte de Paris. Entouré de marécages et de forêts, il s’est imposé au fil des siècles comme l’un des quartiers les plus prestigieux de la capitale.

La rue de Berri, une empreinte de l’histoire

Rue de Berri, 1678Les pépinières royales dont le rôle consistait à fournir les résidences du roi en arbustes, plantes et fleurs, occupaient dès 1640 l’espace compris aujourd’hui entre les rues du Berri et du Colisée, l’avenue des Champs-Élysées et la rue du Faubourg-Saint-Honoré. En 1724, une ordonnance de Louis XV, déplace ces pépinières plus à l’Est et cède le terrain vacant à Regnard, directeur de l’Hôtel de la Monnaie qui n’utilisera pas la parcelle malgré un projet immobilier initialement prévu.

En 1755, le terrain des anciennes pépinières du roi devient la propriété du comte de Saint-Florentin, secrétaire d’État à la Maison du Roi. Ce dernier le cède par la suite à sa maitresse, la comtesse de Langeac, en 1764. Le frère cadet de Louis XVI, le comte d’Artois, acquière en 1772 ce terrain afin de le lotir et faire bâtir des résidences de campagne pour l’aristocratie. Il fit ouvrir en 1778, les rues de Ponthieu, d’Angoulême et neuve-de-Berri. Cette dernière se calque alors sur le tracé du chemin reliant les quartiers de Chaillot et du Roule, déjà mentionnés sur les plans de 1672. Elle se nommera successivement ruelle de Chaillot, ruelle de l’Oratoire, et une fois élargie et pavée, la rue de la Fraternité. C’est en 1848, que la rue prendra sa dénomination actuelle « rue de Berri ».

Au fil des numéros, bâtiments remarquables et lieux de mémoire se succèdent pour le plaisir des yeux et des amateurs d’histoire. Malgré de nombreux bâtiments détruits, quelques-uns nous rappellent une époque lointaine où membres de la noblesse et personnages notables demeuraient rue de Berri. Habités et fréquentés jusque dans les années 1970 par des personnages en vue, les hôtels particuliers de la rue de Berri ont fait place à des bureaux modernes.

Un quartier d’affaires en plein de cœur de Paris 8ème

Aujourd’hui, cette rue dont le patrimoine architectural nous rappelle l’histoire de la Royauté et la Belle Époque n’a perdu ni de son cachet, ni de son âme, et attire de nombreuses entreprises. Pour n’en citer que quelques unes, Axa, la Société Foncière Lyonnaise et le Groupe Lagardère ont investi la rue de Berri. Un quartier d’affaires en plein cœur de Paris 8ème convoité par de nombreuses sociétés qui recherchent des locaux idéalement situés tout en bénéficiant d’une adresse prestigieuse, à l’image de l’un des « rescapés » de la rue de Berri : l’Hôtel Cornudet des Chaumettes.

24 rue de Berri : l’histoire d’un hôtel particulier transformé en bureaux

Rue de Berri, extérieur: avant-après

En 1825, Dominique Bureaux, avoué, acquière des parcelles de terrains. Sur l’une d’entre elles, il fera construire ce bel hôtel particulier qui deviendra la demeure de familles d’exception.

L’hôtel Cornudet des Chaumettes, un bien prestigieux

L’histoire du 24 rue de Berri débute en 1895 : le propriétaire des lieux fait bâtir un hôtel de 3 étages desservi par un double escalier. À l’arrière, un jardin jalousement gardé, et au devant, une cour pavée abritant le logement du concierge, les écuries, les remises et la sellerie.

En 1827, la famille Bureaux vend le somptueux hôtel au comte Saint-Didier, chevalier de l’ordre royal de la légion d’honneur, qui le cèdera en 1858 à l’une des plus vieilles familles de France ; Monseigneur Charles, prince de Tarente et duc de la Trémoïlle l’acquiert en effet pour ses deux filles.

En 1872, l’hôtel particulier du 24 rue de Berri est de nouveau en vente. Louise Fould, veuve d’Henri Thuret et nièce d’Achille Fould, ministre influent du Second Empire, trouvera sa demeure en cette bâtisse, non loin de la princesse Mathilde, cousine de Napoléon III, qui a élu domicile au n°20 de la même rue. Elle y tient par ailleurs un salon en vogue à la fin du siècle. Marcel Proust côtoiera régulièrement le lieu.

Le comte Cornudet acquière l’hôtel particulier en 1886. Depuis, cette date, le somptueux bien est resté dans la même famille ; les propriétaires actuels ne sont autres que les petits-fils et arrière-petits-fils du comte.

D’une demeure somptueuse à des bureaux prestigieux en plein Paris 8ème


Rue de Berri,  verrièreL’hôtel Cornudet des Chaumettes, après avoir accueilli d’illustres personnalités au fil du temps, s’est reconverti et accueille à présent des bureaux en plein cœur de l’un des quartiers les plus recherchés de la capitale, entre les Champs-Élysées et la rue du Faubourg Saint-Honoré.

Une reconversion réussie qui n’a aucunement porté préjudice au cachet du bâtiment. En s’engouffrant sous une grande porte cochère, on traverse un hall bourgeois de style 1900 pour déboucher sur une cour intérieure recouverte d’une verrière transparente. Le sublime hôtel se dévoile alors avec une façade d’un classicisme impeccable.

Modernisé et répondant aux normes en vigueur, il a été rénové et pensé pour accueillir des bureaux fonctionnels tout en gardant l’esprit du lieu : moulures sur les plafonds et les murs, parquets en bois massif, voutes et fenêtres en demi-lune. Doté de tout le confort moderne cet hôtel de la rue de Berri répond aux normes d’accessibilité les plus exigeantes.

Un bijou de 1 038 m2, dont 600 m2 de bureau et 438 m2 de jardin, qui ne manquera pas de séduire les entreprises à la recherche de locaux atypiques et prestigieux. Situé au 24 rue de Berri, entre ville et jardin, à deux pas du métro, du RER et du quartier de la Défense, l’hôtel Cornudet des Chaumettes cherche locataire amoureux de belles choses et passionné d’histoire.

Rue de Berri, intérieur, avant-après 

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: