Logiciels immobiliers : des évolutions technologiques

Comme de nombreux secteurs, l’immobilier a été bousculé par des évolutions technologiques. Quels sont les derniers changements en date, notamment en ce qui concerne les logiciels immobiliers ? Quelles sont les prochaines évolutions attendues ?
Au cours des dernières années, le secteur de l’immobilier a vu émerger de nouveaux outils de travail qui ont singulièrement modifié la manière de travailler des agents. Ces changements sont essentiellement dus au fait que le niveau des exigences des clients augmente ; les services doivent être accessibles toujours plus rapidement.

Les techniques de stockage des données font probablement partie des éléments les plus notables. D’un stockage en local, les agences migrent de plus en plus vers des solutions et des logiciels immobiliers permettant le stockage de données en ligne, dans le cloud. La dématérialisation des données permet, via un espace sécurisé, un accès plus nomade aux documents. Ces derniers peuvent être mis plus facilement à disposition des clients (limitant ainsi certains déplacements) ou des collègues devant éventuellement reprendre des dossiers. Le secteur de l’immobilier produit en effet un nombre important de documents, et notamment des baux, des états des lieux, des fiches informatives concernant les biens immobiliers ou encore les dossiers d’informations demandés aux locataires et acheteurs.

Les logiciels immobiliers ont aussi évolué pour intégrer, toujours de manière sécurisée, la signature électronique de documents. Cette dernière peut par exemple être demandée à l’issue d’un état des lieux, lorsqu’une société tierce s’en occupe au nom de l’agence par exemple.

La géolocalisation prend également de plus en plus de place au sein du quotidien des agences. Ces dernières s’en servent pour indiquer approximativement la situation d’un bien immobilier, souligner le dynamisme d’une zone en présentant notamment les facilités alentours, comparer des biens ou encore pour sélectionner des bureaux ou locaux situés dans une même zone pouvant intéresser des clients.

En ce qui concerne les modalités d’accès aux services des agences, il faut noter l’incursion fracassante des smartphones dans le quotidien, qui a poussé les agences à développer les applications mobiles. Si la plupart des agences possèdent à présent leur application, cela ne s’est pas fait sans difficulté ; elles doivent fournir le maximum d’informations et des services équivalents à ceux d’un site internet classique tout en ayant une interface simplifiée et adaptée aux spécificités des smartphones.

Pour ce qui est des innovations futures, les logiciels immobiliers de visites virtuelles en 3D devraient faire leur apparition dans quelques années. Elles devraient être rendues possibles grâce à des lunettes spéciales et permettre d’améliorer encore un peu plus l’expérience client.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: