Les 50 ans de la Maison de la Radio : un pas vers le renouveau

Le 14 décembre 1963, le Général De Gaulle inaugurait en grande pompe la Maison de la radio, en compagnie d’André Malraux, Ministre des Affaires culturelles et d’Alain Peyrefitte, Ministre de l’Information. Zoom sur un bâtiment mythique qui a récemment fêté un demi-siècle d’existence.
Les 50 ans de la Maison de la radio sont l’occasion parfaite pour revenir sur l’histoire d’un bâtiment qui a fortement marqué le monde de la communication.
Nichée au cœur du 16ème arrondissement, fief des radios et des télévisions françaises, la Maison de la radio avait selon le Général De Gaulle « un rôle unique de représentation » de la France. Cette singularité revendiquée se matérialisa par la construction d’un bâtiment résolument moderne pour l’époque, caractérisé par 500 mètres de circonférence et par une tour de 68 mètres de hauteur. Ce « Colisée du XXème siècle », érigé au cours de la Guerre Froide, avait en outre la particularité de posséder des abris antiatomiques et une centrale géothermique qui devait permettre à la Maison de la Radio de conserver, durant un certain temps, une indépendance énergétique en cas de nécessité.

Les 50 ans de la Maison de la radio sont l’occasion de rappeler l’important chantier de réhabilitation dont fait l’objet le bâtiment. Ce théâtre de la vie culturelle française qui a accueilli en ses murs de nombreux artistes, aussi bien français qu’internationaux, fera en effet peau neuve à l’aube de l’année 2017. Durant ces travaux, 60 000 m² de locaux seront rénovés : bureaux, laboratoires et studios connaîtront ainsi un second souffle. À cela devrait s’ajouter l’aménagement d’un nouvel auditorium de 1400 places, d’une agora, mais aussi d’un parking sous-terrain.

Données cartographiques
Données cartographiques ©2016 Google
Données cartographiquesDonnées cartographiques ©2016 Google
Données cartographiques ©2016 Google
Plan
Satellite

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: