Le projet du Grand Paris : décryptage

Le Grand Paris est un projet d’envergure qui vise à augmenter le rayonnement économique de Paris et de sa proche banlieue en les comptant parmi les principales métropoles mondiales et les « villes-monde » que sont notamment Londres, New York ou encore Tokyo.
Zoom sur ce projet ambitieux avec JLL.

Genèse du projet du Grand Paris

Le Grand Paris est un projet né sous la présidence de Nicolas Sarkozy et principalement initié par Christian Blanc, secrétaire d’Etat sous le Gouvernement « Fillon ».
Présenté en 2009, il vise à faire de la capitale et de son agglomération l’une des plus importantes métropoles mondiales ; une « ville-monde » occupant une place stratégique tant dans les interactions mondiales que dans l’économie. La France évolue en effet dans un contexte mondialisé où il est plus que jamais important de se démarquer et d’attirer les capitaux des investisseurs, pierres angulaires permettant le développement d’un territoire.
Paris, qui concentre près de 30% de la richesse nationale et rassemble presque 20% de la population, joue déjà un rôle majeur dans le rayonnement de la France. La ville apparaissait légitimement comme un candidat de choix pour mettre en place un projet ambitieux permettant de rivaliser avec les plus grandes villes du monde.


Les objectifs et moyens mis en œuvre pour créer le Grand Paris

Le maintien de Paris parmi les villes les plus influentes du monde repose sur la mise en place de plusieurs objectifs et dispositifs essentiels. Le projet du Grand Paris comporte plusieurs volets qui devront fournir à la ville et à son agglomération les cartes nécessaires pour se mesurer à Londres, New York, Tokyo ou l’émergente Shanghai.

L’amélioration des connexions entre le centre de Paris et la banlieue

Le réseau de transport de l’Île de France est chaque jour emprunté par 8,5 millions de voyageurs. Ces derniers, dont le nombre n’a cessé d’augmenter ces dernières années,  utilisent un réseau de transport nécessitant d’être modernisé et adapté à des nouveaux besoins et à des problématiques notables (trajets domicile-travail souvent longs et pénibles, enclavement des banlieues).

Le projet du Grand Paris prévoit, à l’image de ce qui se fait dans les grandes métropoles mondiales, de développer le réseau de transport afin de faciliter la circulation de chacun et de tendre vers une meilleure efficience logistique. À terme, en 2030, ce ne sont pas moins de 200 km de lignes supplémentaires qui complèteront le réseau de transport existant et accueilleront des nouveaux flux de voyageurs. Le Grand Paris Express, appellation donnée au projet, permettra notamment la mise en fonction de lignes de métro automatisées et facilitera l’accès aux infrastructures tels que les aéroports ou les gares.

La création de logements

Le projet du Grand Paris a également pour objectif de générer la construction de 70 000 logements par an. Ces derniers devraient non seulement réduire la distance entre le lieu de vie et le lieu de travail, mais également faciliter l’accès au logement des franciliens, qui à l’heure actuelle demeure un réel problème.
La construction de ces logements ira de pair avec le développement du réseau de transport et devrait favoriser le dynamisme de l’agglomération parisienne.

Le développement de l’économie et de la croissance par la multiplication des pôles d’activité

La création de zones à fort potentiel économique, appuyée par la densification des lignes de transport, la construction de logements et les contrats de développement territorial, constitue l’un des volets les plus importants du projet du Grand Paris.
Elle devrait permettre de répartir de manière plus équitable les activités économiques stratégiques, sources de croissance et de développement pour la région, et par extension le reste du territoire français.

La mise en place d’une entité de gouvernance : « la métropole du Grand Paris »

La multitude d’administrations gérant le pouvoir politique de Paris et de son agglomération (la Région, les départements, les communautés d'agglomérations et les communes…) rend presque impossible l’élaboration et la mise en place de stratégies de développement communes.
À cela s’ajoute une certaine lourdeur organisationnelle propre à la politique territoriale de la France qui ralentit souvent les prises de décisions et l’évolution des localités.
C’est pour répondre à cet état de fait que le projet du Grand Paris comprend la création d’une métropole, un outil de gouvernance au service de la course au développement de la région parisienne, à l’image du Grand Lyon de la région Rhône-Alpes ou du Greater London Authority en place au Royaume-Uni. La métropole du Grand Paris verra le jour le 1er janvier 2016 et aura de nombreuses attributions parmi lesquelles l’aménagement de l’espace métropolitain, la gestion de la politique locale de l’habitat, la lutte contre la pollution, le développement économique, social et culturel du territoire.

Le territoire de la métropole du Grand Paris sera limité à la commune de Paris et aux trois départements limitrophes de la petite couronne, à savoir les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Cependant, les communes des autres départements de la région d’Île-de-France appartenant au 31 décembre 2014 à un EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) pourront déposer leur candidature à titre individuel.

Le Grand Paris est un projet ambitieux qui devrait à terme permettre l’émergence d’une métropole forte et dynamique au sein de l’espace européen mais aussi à l’échelle du monde. Sa réussite s'appuie sur la capacité des porteurs du projet à réduire les frontières entre Paris et sa banlieue et à renforcer les activités génératrices d’investissements dans les années à venir.

Pour suivre l’intégralité du projet du Grand Paris, consultez le site informatif créé par Jones Lang LaSalle : http://www.grand-paris.jll.fr/
Disponible en anglais et en français, le site comprend des synthèses du projet Grand Paris, des analyses sur les conséquences de sa mise en œuvre ainsi que des interviews d’experts apportant des éclairages sur le marché tertiaire en Île de France.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: