Investissements bureaux : le bilan pour le 1er semestre 2013

D’après le cabinet JLL, les investissements dans l’immobilier d’entreprise en France, ont connu une hausse de 44% au 1er semestre 2013, par rapport au même semestre de l’année précédente.

  • Des données contrastées

Alors que la demande placée (ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux) recule de 17% étant donné une explosion du chômage et une croissance économique quasi nulle, l’investissement en immobilier d’entreprise quant à lui, observe une hausse de 44 % représentant ainsi 2,6 milliards d’euros engagés dans l’hexagone.

Ce chiffre doit cependant être relativisé, puisque les volumes investis depuis début 2013 restent bien inférieurs à la moyenne des 10 dernières années.

  • Une répartition géographique

Avec 1,9 milliard d’euros d’investissement, la région Ile de France représente 74% du total des montants engagés en France.

Ce chiffre s’explique notamment par l’attrait à la vente des flagships sur les grandes artères parisiennes,  de quelques immeubles mixtes sur des lieux emblématiques (Place Vendôme, Avenue des Champs-Elysées) et de grands ensembles de bureaux.

  • Une typologie d’actifs

Avec 1,1 milliard d’euros, soit 42% des montants engagés, les locaux commerciaux connaissent la plus forte progression. Celle-ci est en partie due à l’intérêt que portent les investisseurs aux boutiques situées sur des adresses prestigieuses notamment dans le secteur du luxe.

Les bureaux, quant à eux, connaissent une baisse de leurs investissements notamment due au manque de grandes transactions.  Cette tendance devrait cependant s’inverser dans les prochains trimestres du fait de la mise sur le marché d’offres de grande envergure dans le pôle tertiaire, modifiant ainsi le panorama des investissements en immobilier d’entreprise.

Ces articles peuvent également vous intéresser

JLL vous propose les offres suivantes: